Suspecté d'un viol il y a plus de dix ans, ce citoyen américain est arrêté en France

Recherché aux Etats-Unis dans une enquête pour viol, un Américain de 31 ans, a été interpellé en France à Metz (Moselle) fin avril. Les faits de viol remontent à décembre 2013. L'homme était en cavale.

L'arrestation d'un citoyen américain fin avril fait la une de nombreux médias américains ce mercredi 15 mai 2024. De Fox News à USA Today, l'histoire de Ian Thomas Cleary, 31 ans, s'offre un nouveau chapitre. Lieu du rebondissement : Metz. C'est en Moselle que l'homme a été interpellé pour un viol commis en décembre 2013.

Les faits se sont déroulés alors que Cleary était étudiant. Après avoir flirté avec une étudiante du Gettysburg College, âgée de 18 ans lors d'une fête, il se faufile dans son dortoir et l'agresse sexuellement. Pour la jeune fille, impossible de prouver le viol. Associated Press y consacre un long reportage.

Ce n'est que huit ans plus tard que Shannon Keeler retrouve espoir pour obtenir justice. Son agresseur lui a fait parvenir un message via Facebook. "Alors je t'ai violée" déclare l'intéressé ou encore "Je ne ferai plus jamais ça à personne", "J'ai besoin d'entendre ta voix" et "Je prierai pour toi". Le temps de vérifier la véracité et l'origine des propos, les autorités de Pennsylvanie lancent une procédure sur la base de ses prétendus aveux, envoyés via les réseaux sociaux.

Ian Thomas Cleary est introuvable. Il a sans doute quitté le territoire américain. Interpol est mis dans la boucle. Fin de la cavale en Lorraine à l'occasion d'un banal contrôle de police dans les rues de Metz. Placé en détention provisoire, il est dans l’attente d’une procédure d’extradition dans le cadre de poursuites pénales pour des faits de viol commis en décembre 2013. Lors de son audition par la police française, le suspect a indiqué se trouver en France "depuis deux ou trois ans".Il avait auparavant séjourné en Albanie.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité