Une rose, un espoir et des milliers de motos sur la route ce week-end au profit de la Ligue contre le cancer

Klaxons et moteurs se feront entendre dans de nombreuses villes et villages de Lorraine ce week-end du 27 et 28 avril 2024. Des milliers de motards déambuleront et feront du porte-à-porte pour collecter des fonds dans le cadre de l’opération “Une rose, un espoir”. La totalité des bénéfices sera versée à la Ligue contre le cancer. Un rendez-vous traditionnel.

Ils sont dans les starting-blocks. Comme chaque année, les motards bénévoles de l’association “Une rose, un espoir” s’apprêtent à enfourcher leurs motos avec une idée en tête : vendre un maximum de roses pour financer la lutte contre le cancer. Durant tout le week-end du 27 et 28 avril 2024, ils vont faire vrombir leurs moteurs dans près d’une vingtaine de départements français.

Des bénévoles au rendez-vous

L’opération, qui a vu le jour en 1998 à Coin-sur-Seille, en Moselle, n’a cessé de grandir. Son président national, Sébastien Decourcelle s’en félicite : “dans toute la France, on compte 18 000 équipages de motards, donc 36 000 personnes sur les motos et 3 000 bénévoles hors motards”.

Le président, qui ne veut pas se donner d’objectif, le sait, il peut compter sur ses troupes : “nous n’avons pas d'espérances, notre objectif, c'est surtout qu'il n’y est aucun accident pendant l’opération. Pour le reste, je fais confiance aux bénévoles, aux donneurs. Nous n’avons pas besoin de faire des appels à l’aide, nous sommes très attendus”. Les chiffres lui donnent raison. L’année dernière, l’association, qui avait commandé 750 000 roses, avait réussi à tout vendre pour une somme de plus de 2 millions d’euros, versée à la Ligue contre le cancer.

Nous représentons, 40% du budget du comité de Moselle de la Ligue contre le cancer

Sébastien Decourcelle

Cette année, rebelote donc, Sébastien Decourcelle annonce une commande de 800 000 roses. “Plus de 500 000 roses sont réservées à la Lorraine, qui prend une grosse partie de l’opération. C’est la région où tout a démarré”, explique-t-il avant de préciser : “en Moselle, nous avons récolté l’année dernière 1,1 million d’euros. Nous représentons 40 % du budget du comité de Moselle de la Ligue contre le cancer”.

Toul, Jarny, Woippy, Marly, Marville ou encore Vecoux, les bénévoles lorrains toqueront aux maisons pour vendre des roses à 2 euros et pourront ainsi collecter des fonds.

Pour l’heure, les bénévoles s'activent à préparer les roses. “Ce matin (jeudi), je suis à Marly, ils ont emballé les roses en 1 heure 30. Tous les bénévoles ont répondu plus que présents”, décrit le président du comité national de l’association. Une dynamique qui, selon lui, s’applique à tous les secteurs. Les préparatifs vont se poursuivre jusqu'à ce vendredi, avant la grande collecte de ce week-end.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité