VIDEO. Deux pianistes interprètent Brahms et enregistrent un disque à l'Arsenal de Metz, "une des plus belles salles d’Europe"

durée de la vidéo : 00h01mn43s
Geoffroy Couteau est âgé de 44 ans. C'est un pianiste de renom. Il était à Metz, avec Florent Noack, un pianiste belge, pour enregistrer les Variations de Johannes Brahms sur un thème de Haydn, op. 56. ©France Télévisions

Geoffroy Couteau est un pianiste de renom. Il était à Metz (Moselle), avec Florent Noack, pour enregistrer un disque. Les variations de Brahms op. 56.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Dans la salle de l'Arsenal à Metz (Moselle), au piano, Geoffroy Couteau, 44 ans. C'est un spécialiste du répertoire de Johannes Brahms. Il a remporté en 2005 le premier prix du concours international Brahms. Et à côté de lui : Florent Noack, 33 ans, un pianiste belge.

Un enregistrement de grande qualité 

Dans une petite salle, à l’enregistrement et à la supervision artistique, Dominique Deigremenont. Il est le directeur artistique du label Dolce Volta."Je sais ce qui me gêne encore un peu dans votre thème. C’est quand vous avez deux croches, vous faites deux croches égales sans faire du XVIIIᵉ siècle. Je trouve que c’est quand même lourd", dit au micro Dominique Deigremenont.

 

C’est une musique exceptionnelle. Dans une des plus belles salles d’Europe, l'Arsenal. Elle permet justement d’être emportée.

Florent Noack, pianiste

Tout au long de la journée, pour le label musical Dolce Volta, ensemble, ils ont joué "Les Variations sur un thème de Haydn, op. 56". Une journée de répétitions, de reprises, de professionnalisme dans une salle au son unique : l’Arsenal de Metz en Moselle. "Elle est très saine cette salle. On peut vraiment travailler sur le son. Il n’y a pas de parasitage et l’acoustique est parfaite. Elle est magnifiquement bien conçue, et on peut faire un beau travail, avec un échange avec les musiciens, sans être pénalisé par quoique ce soit", raconte Dominique Deigremenont à France 3 Lorraine.

"C’est une musique exceptionnelle. Dans une des plus belles salles d’Europe. Elle permet justement d’être emportée pour un enregistrement et d’avoir une beauté plastique qu’on ne trouve pas dans une autre salle", dit Florent Noack, pianiste.

 

C’est vraiment une salle magnifique, réputée pour son acoustique. On se sent hyper bien en tant que musicien.

Geoffroy Couteau, pianiste

"Je connaissais bien cette salle, mais je n’y avais encore jamais enregistré. C’est vraiment une salle magnifique, réputée pour son acoustique. On se sent hyper bien en tant que musicien", précise Geoffroy Couteau, pianiste.

 L’enregistrement est désormais terminé. Le disque sera en vente en 2025.