VIDEO. Toujours pas de chauffage dans cet immeuble de Moselle, "j'ai froid", "c’est intenable"

durée de la vidéo : 00h01mn32s
A Metz (Moselle), le chauffage collectif de cet immeuble de 90 logements n’a toujours pas été allumé. Certain résident ont été obligés d’acheter des chauffages d’appoints. ©France Télévisions

Il recommence à faire frisquet. Pourtant, à Metz (Moselle), mardi 24 octobre, les locataires d'un immeuble auraient bien aimé rallumer le feu. Sauf que pour l'heure, ils grelottent toujours. Et tout le temps.

 

À Metz (Moselle), mardi 24 octobre 2023, le chauffage collectif de cet immeuble de 90 logements n’a toujours pas été allumé. Certains résidents ont été obligés d’acheter des chauffages d’appoints, seule solution pour se chauffer. "C’est intenable". Geneviève n’a pas le choix. "J’ai un pantalon, un pull, un gilet et une robe de chambre polaire. Il fait froid à notre étage". Elle doit s’habiller chaudement même dans son appartement. "Ça fait déjà quinze jours qu’il fait froid. Le matin, il fait très frais dans l’appartement comme le soir. Toute la journée, il fait froid".

À peine 17 degrés

Dans un autre appartement, le thermomètre annonce 17 degrés dans la chambre. Ce père de famille est inquiet pour son enfant. "Le soir, lorsque l’on rentre, mon fils a besoin de se reposer et c’est un peu compliqué, car il fait froid".

Ça fait déjà quinze jours qu’il fait froid. Le matin, il fait très rais dans l’appartement comme le soir. Toute la journée, il fait froid.

Une habitante de l'immeuble

L’immeuble est équipé d’un chauffage au sol, un souci pour cette résidente, une conduite a été percée. Impossible de la changer, elle attend donc l’installation d’un radiateur. "Si je n’ai pas de chauffage, je n’ai pas à payer les charges". 

Le président du conseil syndical de l’immeuble précise à France 3 Lorraine que le chauffage collectif devrait être allumé demain au plus tard. Pour l’heure, celui-ci ne fonctionne toujours pas. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité