• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Moselle: Marine Le Pen accuse le gouvernement d'être responsable “des détériorations de casseurs d'extrême gauche”

Marine Le Pen à Montigny-lès-Metz pour la traditionnelle cérémonie du 1er Mai. / © Fabrice Rosaci, France 3 Lorraine
Marine Le Pen à Montigny-lès-Metz pour la traditionnelle cérémonie du 1er Mai. / © Fabrice Rosaci, France 3 Lorraine

A Metz, la présidente du Rassemblement national participe à un meeting, après avoir déposé une gerbe de fleurs au pied de la statue de Jeanne d'Arc, à Montigny-les-Metz. De son côté, Florian Philippot a décroché le drapeau européen du centre des impots de Forbach.

Par Yves Quemener

La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, participe ce mercredi 1er-Mai à un meeting baptisé "banquet national", aux côtés notamment de Jordan Bardella, tête de liste aux élections européennes. En fin de matinée, à Montigny-lès-Metz (Moselle), Marine Le Pen a estimé que le gouvernement refusait "d'apporter des réponses politiques qui soient audibles". 

A propos des manifestations, elle estime que "le gouvernement met tout en oeuvre pour que les casseurs d'extrême gauche continuent leurs détériorations", en parlant du traditionnel défilé syndical du 1er- Mai, alors que des heurts ont émaillé la manifestation de mercredi à Paris en début d'après-midi.


Une gerbe de fleurs au pied de la statue de Jeanne d’Arc

Devant une statue de Jeanne d'Arc, au pied de laquelle elle a déposé une gerbe, avant de participer à un "banquet patriote" à Metz elle a déclaré que "chacun est inquiet de voir que semaine après semaine le gouvernement met tout en oeuvre pour que les casseurs d'extrême gauche continuent leurs détériorations.".
  
Peu avant, le service d'ordre du FN a dû enlever une pancarte sur laquelle on pouvait lire: "passe ton chemin Le Pen, Montigny ne regrette toujours pas ses fascistes". Selon une étude Harris interactive et Agence Epoka la liste du Rassemblement national est créditée de 21% d'intentions de vote, derrière celle de Renaissance portée par La République en marche, à 23,5%. 
 
 


A Forbach, Florian Philippot décroche le drapeau européen

A quelques kilomètres de là, à Forbach, Florian Philippot, l'ex vice-président du FN, ex-candidat à la mairie de Forbach aujourd'hui président de Les Patriotes, également en campagne pour les européennes a lui aussi tenu à faire son action médiatique, en décrochant le drapeau européen du centre des impôts de Forbach. Avant de le jeter à terre et de le mettre dans la boîte aux lettres du centre. Mise en scène filmée et expliquée sur son compte Twitter.

Sur le même sujet

Charleville-Mézières : l'Institut international de la marionnette en difficultés financières

Les + Lus