Marine Le Pen réélue présidente du groupe RN à l’Assemblée, un quart des députés d’extrême droite viennent des Hauts-de-France

Les 125 députés du Rassemblement national ont fait leur rentrée à l'Assemblée autour de la députée du Pas-de-Calais Marine Le Pen. 30 ont été élus dans les Hauts-de-France.

Sans surprise, Marine Le Pen a été réélue présidente du groupe RN à l’Assemblée nationale ce mercredi 10 juillet 2024. La députée de la 11ème circonscription du Pas-de-Calais, déjà à la tête des 88 députés lors de la précédente législature, présidera cette fois-ci un groupe de 125 députés RN. Du jamais vu pour le parti d’extrême droite sous la Vème République.

Plus tôt dans la matinée, Marine Le Pen a accueilli les députés sortants du RN réélus et les nouveaux arrivants sur la place du palais Bourbon, sous une nuée de caméras et de micros.

Interrogée sur l’arrivée en 3ème position du RN au second tour des législatives derrière le Nouveau Front Populaire et le bloc central, elle assure que la victoire n’est que "partie remise parce qu’on ne peut pas indéfiniment tordre la représentation nationale".

30 élus du RN dans les Hauts-de-France

Serrés les uns contre les autres sur les marches de l’Assemblée nationale, les 125 députés du RN élus prennent la pose devant les journalistes pour leur rentrée parlementaire. Une photo de famille dans laquelle 25% des élus l’ont été dans les Hauts-de-France.

Au centre Marine Le Pen, réélue à Hénin Beaumont dès le premier tour des législatives anticipées. Tout comme Sébastien Chenu, à sa gauche, réélu député à Denain le 30 juin dernier et candidat pressenti du RN pour le perchoir dont l’élection aura lieu le 18 juillet prochain.

De nouveaux visages font également leur entrée au palais Bourbon. Parmi eux, Auguste Evrard (en haut à droite de la photo), élu député de la 8ème circonscription du Pas-de-Calais (Saint-Omer) à 24 ans ou Sandra Delannoy (en bas à droite de la photo) élue dès le premier tour à Maubeuge face au député sortant Benjamin Saint-Huile.

Après la photo, les députés RN sont passés dans l’hémicycle où Marine Le Pen a pris la parole pour saluer les uns et les autres et accueillir les nouveaux entrants. Elle les a prévenus : le pays se trouve désormais dans le "bourbier" et les députés du RN vont "jouer le rôle que (leurs) électeurs (leurs) ont confié", même sans majorité absolue. "Un député RN en vaut deux", a conclu la cheffe du RN à l’Assemblée.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité