Moselle : rencontres de la sécurité maintenues malgré le Covid-19

En dépit de la crise sanitaire du Covid-19, les rencontres de la sécurité se tiennent jusqu’à ce samedi 10 octobre en Moselle. Policiers, gendarmes et pompiers sont sur le terrain pour expliquer au grand public comment ils travaillent au quotidien.

Policier en surveillance.
Policier en surveillance. © Jean-Christophe Dupuis-Rémond. France Télévisions
La présentation d’une scène de crime par la police scientifique au lycée Condorcet de Stiring-Wendel, l’utilisation de drones par la gendarmerie à Thionville ou encore des actions de sensibilisation à la sécurité routière à l’école primaire de Petit-Ebersviller, les rencontres de la sécurité se déroulent en Moselle jusqu’au 10 Octobre 2020.
Malgré la crise sanitaire que traverse notre pays, 17 rendez-vous différents permettant au public de mieux appréhender la réalité de tous ces métiers qui concourent à la sécurité ont été maintenus. Le programme, moins étoffé que d’habitude en raison des contraintes sanitaires, s’articulera cette année autour de trois thématiques. D’une part la police de sécurité du quotidien, d’autre part la mobilisation exceptionnelle des services de l’Etat et des forces de sécurité intérieure face à la crise du Covid-19 et enfin l’engament citoyen dans cette période si particulière.

Objectif : susciter des vocations

Ces journées de la sécurité, initiées par le Ministère de l’Intérieur et mises en musique sur un plan local par les préfets, avaient touché environ 200.000 personnes en France l’an passé. Elles sont l’occasion pour les forces de sécurité de rencontrer le public dans un cadre un peu plus détendu que d’habitude et de présenter le quotidien de ceux qui exercent ces métiers.
Rencontrer le public, pour mieux se (faire) connaître.
Rencontrer le public, pour mieux se (faire) connaître. © Guillaume Robin. France Télévisions

Dernier point non négligeable, ces journées de la sécurité essaient de susciter des vocations parmi les plus jeunes. C’est pourquoi beaucoup de ces animations sont organisées dans les établissements scolaires

3 questions à Laurent Touvet, préfet de la Moselle

A quoi servent ces rencontres de la sécurité ?
Ces journées sont l’occasion pour le public de rencontrer ceux qui protègent la population. Ce sont des policiers, ce sont des gendarmes, ce sont des sapeurs-pompiers, ce sont des membres d’associations de sécurité civile qui assurent une présence permanente au service de la sécurité des personnes 24 heures sur 24.
Quels en seront les temps forts ?
Sur l’ensemble de la semaine, 17 actions sont portées par les forces de l’ordre et de secours. Parmi tous ces rendez-vous deux temps forts sont à noter. Vendredi 09 Octobre toute la journée au lycée Rosa Parks de Thionville avec notamment des démonstrations de la brigade canine et samedi au centre commercial Géric de Thionville où 10 stands seront installés à l’intérieur de la galerie marchande.
Il y a beaucoup d’actions en direction des jeunes et des scolaires. Est-ce que vous souhaitez susciter des vocations dans tous ces métiers de la sécurité ?
Si vous aussi vous avez envie d’être enquêteur de police, d’être motard dans la gendarmerie, d’être sapeur-pompier pour développer vos aptitudes en secourisme, votre goût de servir, d’être utile aux autres venez participer à ces journées de la sécurité. Chacun de ces métiers peut intéresser les jeunes et susciter chez eux des vocations.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité police société sécurité