Municipales 2020 : Ridley Scott ou Quentin Tarantino s’invitent dans la campagne lorraine... pour rire !

Un remake parodique de "Pulp Fiction" avec trois des candidats à la mairie de Thionville : Pierre Cuny, Bertrand Mertz et Patrick Luxembourger / © France 3 Lorraine
Un remake parodique de "Pulp Fiction" avec trois des candidats à la mairie de Thionville : Pierre Cuny, Bertrand Mertz et Patrick Luxembourger / © France 3 Lorraine

La campagne des municipales, c'est aussi de l'humour, de la parodie et de la dérision. Sur Twitter ou Facebook, on s'en donne à coeur joie pour moquer les politiques. Il y en a pour tout le monde. Réactivée par les réseaux sociaux, la longue tradition du rire politique n'est pas prête de s'éteindre.

Par Jean-Christophe Panek


Il y a quelques jours, le site de France 3 Lorraine vous invitait à prendre connaissance de la situation politique à Thionville à l'occasion de ces municipales. Des mots, des interviews, des faits... Un travail journalistique classique. Mais pour parler de politique, il y a d'autres chemins. Et notamment celui de la parodie. C'est celui choisi par Michael Tinet sur Facebook. Et pour lui, rien de tel que d'aller revisiter des classiques du cinéma américain : "Usual Suspects" de Bryan Singer mais surtout "Pulp Fiction" de Quentin Tarantino. A vous de reconnaitre Patrick Luxembourger, Bertrand Mertz et Pierre Cuny... La palme d'or de la dérision politique pour Michael Tinet !
 

Plus classique mais tout aussi percutant, le compte parodique SuperHénart sur Twitter : "#Nancy a un super-héros : SuperHénart, protecteur de la ville, alterego de @LaurentHenart". 

Et à Nancy, il y a même un candidat déclaré pour 2026 qui en profite pour se faire un "nom" en se moquant des candidats... surtout de droite. Pour Nancy 2026, un principe : le clash mais tout doux !

A Metz, la parodie est aussi une pratique locale. Utiles à Metz, c’est le nom de la liste de François Grosdidier. Une appellation détournée parodiquement sur Twitter en… "Futile pour Metz". Et là aussi, des grands classiques revisités… Mais des classiques de la télé. En l’occurrence : les Deschiens.
Autre compte qui dézingue, c'est l'Oeil de Metz sur Twitter "Ayez un autre regard sur les Municipales 2020 à Metz"). Analyses piquantes et mordantes !

Sinon, il y a les productions Metzflix sur Twitter. La majorité des candidats aux municipales de Metz sont croqués à travers des extraits de films détournés. Mention spéciale pour Seul sur Mars de Ridley Scott… qui devient "Seul sur Metz" et consacré à Jérémy Aldrin.
Mention spéciale également à deux séquences parodiques consacrées à Françoise Grolet et Xavier Bouvet. A vous de découvrir !

Pour suivre les soubresauts de la vie politique messine, il reste le Graouly Enchainé. Un incontournable malgré une production irrégulière.

Un "regard amusé sur la politique locale", c'est ce que propose MetznancY. Et durant ces élections, il y a matière aussi bien à Metz, qu'à Nancy. A découvrir également.

Enfin, pas d'humour sans dessins. Celui-ci figure sur le site de Michael Tinet. Il est signé par le dessinateur messin Lindingre qui croque à sa façon, les élections à Thionviile (Moselle). 




 

Sur le même sujet

Les + Lus