• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Nuisances olfactives : le centre d'enfouissement de Téting-sur-Nied montré du doigt

© France 3 Lorraine
© France 3 Lorraine

Depuis plusieurs mois, les communes de Lelling et Guessling-Hémering se plaignent de nuisances olfactives pestilentielles. Le centre d'enfouissement de déchets situé à Téting-sur-Nied est montré du doigt. 

Par Cassandra Bijeard

Depuis quelques mois déjà, le quotidien des habitants des communes de Lelling et Guessling-Hémering en Moselle est perturbé par des nuisances olfactives. Devenues pestilentielles, c'est un sujet récurrent dans les conversations et les communes s'inquiètent de l'impact sanitaire de la situation. 

Montré du doigt, le centre d'enfouissement des déchets situé à Téting-sur-Nied. En effet, le centre aurait sur-estimé sa capacité de stockage en acceptant quelques 50 000 m3 d'ordures alsaciennes, en plus de celles dont il s'occupe déjà. Résultat, les ordures n'ont pas pu être enterrées par manque de place et gisent à même le sol. Une décharge à ciel ouvert qui serait en grande partie responsable de l'air malodorant des communes voisines. 

© France 3 Lorraine
Une pétition, initiée par Karine Leclerc, a déjà rassemblé plus de 7000 signatures. Des habitants qui aimeraient pouvoir profiter de leurs extérieurs, sans avoir à supporter des odeurs nauséabondes et sans mettre leur santé en danger. Car au delà des mauvaises odeurs, c'est bien l'inquiétude d'un risque sanitaire qui pèse sur les habitants.


Afin de rassurer les communes, des tests de la qualité de l'air devraient être mis en place dans les jours à venir sur les communes de Lelling et Guessling-Hémering, mais aussi sur la commune accueillant le centre d'enfouissement. 

Reportage de Christophe Gomond et Sébastien Rock : 
Odeurs pestilentielles à Téting-sur-Nied
Depuis plusieurs mois, les habitants des communes de Lelling et Guessling-Hémering sont victimes de nuisances olfactives. Le centre d'enfouissement d'ordures situé à proximité serait responsable.  - France 3 Lorraine - GOMOND Christophe et ROCK Sébastien

Sur le même sujet

SNCF/privé David Valence

Les + Lus