Terville : découverte d'une nécropole gallo-romaine

Une équipe d'archéologues de l’Inrap mène une fouille archéologique à Terville, en amont de la construction d’un lotissement. Elle permet d’étudier une nécropole gallo-romaine et les rites funéraires associés. 

70 urnes funéraires des IIe et IVe siècle ont été découvertes à Terville par une équipe d’archéologues de l’Inrap. Une nécropole gallo-romaine d'ampleur qui confirme la présence dans ce secteur d'un site historique. Les professionnels tentent de comprendre le rituel funéraire en bord de voie romaine.

En observant ces sépultures on apprend aussi sur le "monde des morts" de cette époque et des renseignements sur les défunts, leurs métiers. Certains objets en disent long sur la nationalité des personnes enterrées, leur religion. En fonction des Dieux de l'Empire romain. Dans les urnes, des fragments d'os brûlés sont étudiés, pour déterminer le sexes des défunts, leur âge ou leur classe sociale. 



Ces fouilles archéologiques préventives ont permis de mettre au jour une nécropole d'importance. Une centaine de dépôts funéraires qui va permettre d'affiner les connaissances. "On a découvert une partition spatiale en trois temps : une zone très dense en bord de la voie, et deux autres zones, plus modestes. Enfin des dépôts funéraires en fonction des classes sociales des défunts". Des urnes en céramiques en verre ont été retrouvées. 

L'opération a duré un mois. Le tout sera emmené à l'Inrap, pour être analysé pendant deux ans. L'Etat le conservera ensuite. 

 

Une équipe d'archéologues de l’Inrap mène une fouille archéologique à Terville, en amont de la construction d’un lotissement. Elle permet d’étudier une nécropole gallo-romaine et les rites funéraires associés. ©France 3 Lorraine

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité