Motard tué à cause d'un SMS : ouverture du procès à Thionville

David Rodrigues était âgé de 40 ans. / © Catherine Rodrigues
David Rodrigues était âgé de 40 ans. / © Catherine Rodrigues

Le 24 septembre 2017, David Rodrigues a été tué sur l'A31 par une voiture à la sortie de Mondelange. Le procès de la conductrice s'ouvrira ce mardi 13 mars 2018 à Thionville. 
L'épouse du motard décédé souhaite en faire une occasion pour sensibiliser aux dangers du portable au volant.

Par Leïna Magne

Le procès de la conductrice ayant fauché Daniel Rodrigues, le 24 septembre 2017, s'ouvrira ce mardi 13 mars 2018 au tribunal correctionnel de Thionville.
Le motard avait été percuté par l'automobiliste sur l'A31 (à la hauteur de Mondelange), à 125 km/h, alors qu'elle lisait un SMS. 


"Je veux montrer ce qui est arrivé pour sensibiliser les gens"


Son épouse, Catherine Bianco, souhaite faire de la sensibilisation aux risques du portable au volant.

"Je veux montrer ce qui est arrivé pour sensibiliser les gens. Elle a renversé mon mari à cause d'un SMS". 


L'usage du téléphone au volant est actuellement passible d'une amende de 135 euros et d'un retrait de 3 points sur le permis.

Depuis le 9 janvier 2018, une infraction commise avec le téléphone à la main peut entraîner un retrait immédiat du permis par les forces de l'ordre, suivie d'une suspension administrative. 

Motard tué à cause d'un SMS : ouverture du procès à Thionville

 

Sur le même sujet

Nancy : statue du Général Drouot restaurée

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés