Projet d'autoroute A31 bis entre Metz et le Luxembourg : un péage de 4 euros et une mise en service en 2032

Le préfet de la Moselle a apporté mardi 20 février 2024 des précisions sur les futurs aménagements de la partie nord de l'A31 bis. Le montant du péage devrait s'élever à quatre euros entre Metz et la frontière luxembourgeoise. La mise en service est prévue au mieux en 2032.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le préfet de la Moselle a tenu une conférence de presse à Metz mardi 20 février sur le dossier de l'A31 bis. Laurent Touvet a rappelé que cette nouvelle liaison autoroutière sera payante et a précisé le montant qui devrait être demandé aux automobilistes. 

"Ce péage est indispensable pour pouvoir construire l'autoroute. Sans péage, il n'y aura pas d'autoroute, car il faut construire un tunnel sous Florange. Les études que nous avons menées jusqu'à présent conduisent à un péage de 4 euros sur la totalité du trajet entre Metz et la frontière luxembourgeoise", explique le préfet.  

Les études que nous avons menées jusqu'à présent conduisent à un péage de 4 Euros sur la totalité du trajet entre Metz et la frontière luxembourgeoise

Laurent Touvet, préfet de la Moselle

Le 15 décembre dernier, Clément Beaune, encore ministre des Transports, avait annoncé le choix du gouvernement en ce qui concerne le tracé de cette autoroute chargée de décongestionner l'A31 actuelle, régulièrement saturée. C'est le projet F4 avec la construction sous Florange d'un tunnel profond de 2,2 km en 2X2 voies qui a été retenu. 

"L'objectif", selon Laurent Touvet, "c'est d'éviter le passage très resserré à Thionville qui ne peut pas être élargi et qui est très encombré tous les jours. Venant du sud depuis Metz, à la croix de Richemont, au lieu de poursuivre vers Thionville, on prendra l'autoroute A30 en direction d'Hayange sur 4 km et après un virage à droite, les automobilistes emprunteront un tunnel sous Florange qui ressortira entre le parc de Bétange et Terville."

Dans cette variante F4, c'est donc un nouveau tronçon de près de 8 km qui sera construit pour contourner Thionville par l'ouest. 

Pour limiter l'impact environnemental, des murs anti-bruit seront construits. L'échangeur de Sainte-Agathe entre la VR52, l'autoroute A30 actuelle et le futur tunnel sous Florange permettra à tous les habitants de Fameck, d'Uckange et de Florange de pouvoir entrer et sortir sur l'autoroute à cet endroit-là.

Au-delà, au nord de Thionville, le préfet a confirmé que l'autoroute actuelle passera à 2X3 voies jusqu'à la frontière luxembourgeoise pour rejoindre l'A3 de l'autre côté de la frontière, qui est en cours d'élargissement.

L'essentiel des travaux se déroulera entre 2029 et 2032 où il faudra non seulement construire le nouveau tronçon qui passera sous Florange grâce à un tunnel profond mais aussi procéder à l'élargissement de l'A 31 au nord de Thionville. Pendant ces années-là, les automobilistes seront invités à prendre leur mal en patience puisque ces travaux auront un impact très fort sur les conditions de circulation. Le prix à payer pour avoir à long terme une circulation plus fluide ?