Thionville : Gérald Darmanin annonce l'installation d'un escadron de gendarmerie mobile

Dans le cadre de la loi de programmation de la sécurité, 8 500 postes supplémentaires de policiers et de gendarmes seront créés d'ici cinq ans. En Moselle, Thionville va accueillir un escadron de gendarmerie mobile.

La première ministre, Elisabeth Borne a annoncé mardi 6 septembre 2022 une augmentation de "8.500 postes de policiers et gendarmes" en cinq ans en France dont "3.000 dès 2023", dans le cadre de la loi de programmation sur la sécurité. Les sept escadrons de gendarmerie mobile compteront 840 gendarmes au total, sans compter les personnels administratifs.

Des précisions ont été apportées par le ministre de l'intérieur Gérald Darmanin mercredi 7 septembre sur son compte Twitter avec l'installation d'un escadron de gendarmes mobiles à Thionville (Moselle). C'est la seule ville du Grand Est à bénéficier de cette annonce.

Un escadron à Thionville 

En plus de Thionville (Moselle), ces unités seront créés à Melun (Seine-et-Marne), Hyères (Var), Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire), Villeneuve d'Ascq (Nord), Dijon (Côte-d'Or) et Lodève (Hérault). Ces escadrons "sont des unités robustes, polyvalentes et projetables sans délai en tous points du territoire national, y compris outre-mer", ajoute le ministre dans un communiqué.

Gérald Darmanin indique que ces forces mobiles seront créées notamment "pour maintenir l'ordre public et préparer les Jeux olympiques" de Paris-2024.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité