Municipales en Alsace: les maires élus au premier tour vont prendre leur fonction

Mai 2020 sera finalement le mois de la prise de fonction des équipes municipales. Après l'arrêt de tout le processus électoral en raison de l'épidémie de Covid-19, les conseils municipaux vont pouvoir se réunir et procéder à l'élection du maire. En Alsace, 806 communes sont concernées.
 
premier tour des municipales
premier tour des municipales © MiKAEL ANISSET/Maxppp
Cette fois, ça y est, le processus des élections municipales entamé le 15 mars dernier et suspendu pour cause de covid-19 va pouvoir reprendre. Ce sont les maires élus au premier tour qui pourront entrer en fonction. Pour cela ils doivent réunir un premier conseil municipal avant le 28 mai. En Alsace, cela touche 806 communes..
Le décret est paru au Journal Officiel ce vendredi 15 mai et déjà les différents maires élus au premier tour ont fixé la date et le lieu du tout premier conseil municipal de leur mandature. Cinq jours sont possibles entre le samedi 23 et le mercredi 28 mai.
 

Des conditions strictes pour les conseils municipaux


Ce sera le 23 à Altkirch. Et la réunion se déroulera dans la salle de la halle aux blés. 50 personnes au maximum seront autorisées à entrer, élus compris. Le conseil scientifique, consulté par le premier ministre, l'a clairement établi dans son avis: les conseils municipaux vont pouvoir se tenir à la condition de respecter un certain nombre de précautions dont celle de l'espace de 4 mètres carrés par personne.
C'est la raison pour laquelle à Molsheim, le conseil municipal n'aura pas lieu non plus à la mairie. Il se tiendra à la salle de la Monnaie pour, là encore, respecter les distances de sécurité. " et de toute facon, prévient le futur maire Laurent Furst, l'ordre du jour est court." En effet, sont prévus: l'élection du maire et de ses adjoints, la validation de la charte des élus et enfin l'adoption du montant des indemnités. " Et après, pas de verre de l'amitié, chacun rentre chez lui,  covid oblige!" ajoute Laurent Furst.
Laurent Furst élu à Molsheim
Laurent Furst élu à Molsheim © Vincent Isore

Des élus impatients


Malgré ces circonstances particulières, les maires semblent impatients de prendre leurs fonctions. "Nous avons été élus sur des projets, il est temps de les démarrer" déclare Nicolas Jander, élu à Altkirch. Pour ce maire déjà en place depuis 2017, rien ne s'est vraiment arrêté, au contraire, puisqu'il a fallu faire face à l'épidémie. "Je ne me suis pas posé de questions sur les décisions que j'ai prises dans le cadre de la crise sanitaire, ajoute-t-il, mais pour le reste j'attendais d'être officiellement réélu."  Heureusement les réseaux sociaux ont permis aux nouvelles équipes de maintenir le lien, mais il est vrai que toutes souhaitaient la fin de cette période transitoire.

Le 28 mai, ce sont 806 communes en Alsace qui auront leur nouveau maire. Pour les 74 restantes, il faudrait attendre l'avis du conseil scientifique qui devrait statuer le 23 mai prochain sur la possible tenue d'un second tour le 21 juin.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections