Nancy-Metz : 118 suppressions de postes prévues dans les collèges et les lycées à la rentrée 2020, 18 dans les écoles

A priori, une nouvelle fois, l’académie Nancy-Metz serait concernée par les suppressions de postes dans l’Éducation nationale pour l’année scolaire 2020-2021.
Des réductions de postes qui suscitent l'inquiétude des syndicats d'enseignants.

 En 2020, 118 postes seraient supprimés dans les collèges et lycées en Lorraine. En photo : le lycée Chopin de Nancy.
En 2020, 118 postes seraient supprimés dans les collèges et lycées en Lorraine. En photo : le lycée Chopin de Nancy. © Yves Quéméner, France 3 Lorraine
Les lignes budgétaires de l’Education nationale commencent à se préciser pour la rentrée de septembre 2020. Mercredi 18 décembre, s'est tenu une réunion technique entre les syndicats et les membres du ministère à Paris. 
Dans le second degré, selon le FSU, ce sont 118 suppressions de postes qui sont annoncées dans les collèges et les lycées lorrains.

François Wey du SNES-FSU Lorraine, qui participait à la réunion, dénonce "une baisse des effectifs régulière en Lorraine depuis dix ans. Depuis la rentrée 2007, ce sont près de 3.000 postes qui ont été supprimés dans les collèges et lycées de notre académie". Le syndicaliste ajoute que "le ministère justifie ces coupes par la démographie scolaire en forte baisse dans la région."

On est géré par des comptables, par Bercy*
- François Wey, syndicat FSU

Une nouvelle fois, l’académie Nancy-Metz serait donc particulièrement touchée par les suppressions de postes.

Des syndicats inquiets

Dans le premier degré, l’académie Nancy-Metz devrait également perdre 18 postes dans les écoles à la rentrée 2020. En effet, les effectifs d'élèves en primaire sont en légère baisse.
"On va avoir moins de profs et plus d'élèves", dit François Wey, professeur de Français, et secrétaire département du syndicat FSU-SNES. 
"Ces nouvelles suppressions de postes ne pourront que dégrader des conditions d’enseignements déjà difficiles".Le comité technique ministériel aussi acté la suppression de 16 postes de personnels administratifs dans l’académie. Au total ce sont donc 152 postes qui disparaitraient dans notre académie, dont 136 d'enseignants.

* Ministère de l'Économie, des Finances, de l'Action et des Comptes publics.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société emploi économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter