• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Nogent-sur-Seine : Inauguration ce week-end du musée Camille Claudel

Le musée Camille Claudel se dévoile

Avant l'ouverture officielle au public dimanche, ce samedi, les Nogentais ont le privilège de découvrir en avant-première les lieux. Ce musée Camillle Claudel est le plus riche au monde en terme d'oeuvres. Un hommage à la plus élégante des sculptrices, la plus tourmentée aussi.

Par L.L

Tout le monde en parle. Dans les medias, elle est partout. Elle, c'est Camille Claudel. Et elle a désormais son musée. Il se trouve à Nogent-sur-Seine, dans l'Aube et renferme la plus importante collection publique au monde de l'artiste. Son ouverture ce week-end est un évènement. Les Nogentais sont invités à découvrir en avant-première les lieux, ce samedi 25 mars à partir de 11h avant son ouverture officielle au public demain, dimanche. L'entrée est gratuite. 

Le musée sera gratuit pendant un an pour les Nogentais

Ouverture du musée Camille Claudel aux Nogentais

© Musée Camille Claudel
© Musée Camille Claudel

Sa jeunesse

Un visage, un regard perçant, Camille Claudel fascine. Née en 1864 à Fère-en-Tardenois, dans l'Aisne, sa famille s'installe 3 ans dans l'Aube, à Nogent-sur-Seine (de 1976 à 1679). C'est ici, en Champagne, qu'elle fait ses premiers pas en tant qu'artiste. Un talent reconnu par Alfred Boucher, jeune sculpteur originaire de la région et vivant à Paris. 

La jeune fille est fascinée par la sculpture. Si son père la soutient, sa mère, en revanche, ne comprend pas la passion de sa fille pour cet art. 

De 1879 à 1881, les Claudel habitent à Wassy, en Haute-Marne. Camille persuade sa famille d'emménager à Paris. Son père, retenu par des obligations professionnelles, n'ira pas. Elle vivra boulevard Montparnasse, suivra les cours de l'Académie Colarossi puis louera un atelier rue Notre-Dame-des-Champs.

Rejointe par d'autres femmes sculptrices, anglaises pour la plupart, elle se liera d'amitié avec une certaine Jessie Lipscomb. 

En 1882, Camille Claudel retrouve le sculpteur nogentais Alfred Boucher. Ce dernier demande à Auguste Rodin de le remplacer pour son cours de sculpture... 

Claudel et Rodin 


En 1883, Camille Claudel intègre l'atelier parisien d'Auguste Rodin, rue de l'Université. L'artiste est impressionné par les premières oeuvres de son élève. Une profonde amitié lie les deux sculpteurs. Le maître dira d'ailleurs "Mademoiselle Claudel est devenue mon praticien le plus extraordinaire, je la consulte en toute chose". 

Mademoiselle Claudel est devenue mon praticien le plus extraordinaire, je la consulte en toute chose

Camille Claudel l'inspire, l'influence. Leur amour va durer 10 ans. Camille sera à la fois sa collaboratrice, sa muse, sa maîtresse. 

Camille, la maudite

Camille Claudel est brisée par un internement psychiatrique et une mort quasi-anonyme, dans le Vaucluse, en octobre 1943. 

En 1913, elle est admise a l'hôpital psychiatrique de Ville-Evrard, avant d'etre transférée a l'hôpital de Montdevergues, pres d'Avignon. Elle souffre d'un délire de persécution complexe. Une maladie qui s'aggrave d'année en année. Elle décède le 19 octobre 1943 après 30 ans d' enfermement.  

Son art

Camille Claudel est mondialement connue pour ses sculptures en marbre, terre cuite, plâtre, bronze mais elle a aussi réalisé des gravures, des dessins.

Certains définissent son art comme original, rayonnant, à la fois réaliste et expressionniste. Son oeuvre est bien souvent influencée par son maître, amant, Rodin. Parmi ses plus célèbres créations : La Valse et ce couple de danseurs enlacés, mais ausis l'Age mûr, symbole de sa rupture avec Rodin ou encore les Causeuses

Son musée 

Le musée Camille Claudel de Nogent-sur-Seine est le plus important fonds de l'artiste au monde. Il rassemble une collection de plus de 300 oeuvres. Il propose également des visites thématiques, jeune public notamment ou encore des soirées exceptionnelles. Il a mis 4 ans à voir le jour entre le projet, sa construction et aujourd'hui son ouverture (ce 26 mars 2017). 

Ce musée s'articule autour des années 1900, Son but : décrypter la sculpture, ce qu'elle montre, ce qu'elle dit, étudier la scénographie. Chaque oeuvre raconte une histoire, son histoire. Elle témoigne aussi d'une époque. Le tout, bien sûr, centré sur la collection de Camille Claudel. 

© Musée Camille Claudel
© Musée Camille Claudel

Ouverture du musée Camille Claudel : un week-end d'exception


Samedi 25 mars (à partir de 21h)

Le Grand bal de Camille, avec Le Bringuebal
Salle Agora Michel Baroin, avenue de Saint-Roch, 10400 Nogent-sur-Seine

Le Bringuebal porte bien, haut et fort son joli nom ivre. Agité des guiboles et du bocal, c’est un collectif de musiciens volubiles : rock, valse, tango, chanson française, mambo, cha-cha-cha, du bal swing, musette, jazz s’enchaînent pour le plus grand plaisir de tous.

Entrée gratuite

Dimanche 26 mars 2017
Journée spéciale

Au programme :
À l’intérieur du musée (de 11h à 19h)
Atelier éphémère : entrez dans l’intimité d’un atelier de sculpteur
Mise en ambiance sonore de salles du musée
Création chorégraphique par la compagnie Joëlle Bouvier dans l’auditorium à 15h15, 16h et 16h45
Visites individuelles jeune public (à partir de 6 ans)

Découverte des collections permanentes – 15h (45 mn)
À la découverte de Camille Claudel (1864-1943) – 16h (45 mn)
Visites commentées

Découverte de collections permanentes – 11h30, 14h (LSF) et 15h30
Camille Claudel (1864-1943) – 14h, 15h et 16h (LSF)

À l’extérieur du musée (à partir de 11h)
Au détour des ruelles de Nogent-sur-Seine, laissez-vous séduire par nos guides oniriques et nos modèles vivants.

Programme de l'ouverture du musée Camille Claudel

 

Retour sur l'histoire du musée Camille Claudel

 

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus