Nouvelle exposition au musée Würth d'Erstein : "Namibia, l'art d'une jeune géNérATION"

C'est un petit air d'Afrique australe qui souffle sur la plaine d'Alsace. Le musée Würth d'Erstein présente au public à compter de ce vendredi 28 septembre sa nouvelle exposition centrée sur 150 oeuvres de jeunes artistes africains. Son nom : "Namibia, l'art d'une jeune géNérATION"

Le musée Würth d'Erstein rend hommage à la scène artistique namibienne émergente
Le musée Würth d'Erstein rend hommage à la scène artistique namibienne émergente © France 3 Alsace/Valérie Ruiz Suri
Des traits et des couleurs généreux pour témoigner de la richesse d'un peuple. Avec sa toute nouvelle exposition intitulée "Namibia, l'art d'une jeune géNérATION", le musée Würth d'Erstein  propose au grand public de découvrir les œuvres d’une quarantaine d’artistes contemporains qui vivent et travaillent en Namibie.  Rassemblant 150 oeuvres, l’exposition dresse le portrait d’une scène artistique féconde et créative, celle d’une jeune nation profondément marquée par son indépendance en 1990.
 
"Belle Namibie, une oeuvre de Gisela Farrel
"Belle Namibie, une oeuvre de Gisela Farrel © France 3 Alsace/ Valérie Ruiz Suri


Avec "Belle Namibie", Gisela Farrel dévoile la faune et la flore, es coutumes et la variété ethnique du pays. Cette oeuvre résonne comme un tableau symbole : celui d'une scène artistique namibienne émergente où chaque oeuvre, est autobiographique.

La notion de jeune géNérATION évoque l’existence de deux ensembles d’artistes : une génération née peu avant l’indépendance et une génération plus ancienne d’artistes ayant vécu sous l’occupation sud-africaine et l’apartheid.  Entre ces deux ensembles se trouve une génération dite « intermédiaire », essentielle à l’équilibre nouveau de deux époques discordantes. C'est elle qui joue le rôle de vecteur entre la période pré et post-indépendance.
 
Le musée Würth rend hommage à la jeune scène artistique namibienne
Le musée Würth rend hommage à la jeune scène artistique namibienne © France 3 Alsace/ Valérie Ruiz Suri


L'expression artistique est salutaire dans ce pays meurtri. La Namibie, sous le joug de l'Allemagne, puis de l'Afrique du Sud accède à son indépendance en 1990. Une blessure qu'elle peine encore à nommer. Les artistes exposés dans le musée d'Erstein veulent aussi préserver cette identité singulière, chère au fondateur du musée, Reinhold Würth. Il aime ce pays et en soutient les artistes depuis longtemps. 
 
La Namibie, au centre de la nouvelle exposition du musée Würth
La Namibie, au centre de la nouvelle exposition du musée Würth © France 3 Alsace/Valérie Ruiz Suri

Cette jeune nation namibienne inspire au-delà de ses frontières, jusqu'en Alsace même. Certaines oeuvres de l'artiste alsacien Raymond Waydelich, exposées elles aussi à Erstein, en sont la preuve.

"Namibia, l'art d'une jeune géNérATION" est à découvrir jusqu'au 26 mai 2019.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musée peinture art afrique international
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter