• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

VIDÉO - L'histoire de Lumo, le chat perché dans un arbre à 15 mètres du sol pendant 5 jours à Oberhausbergen

Le jeune chat a été secouru le lundi 15 avril à 13h30, après cinq jours d'attente. / © Document remis, Alain Schmitt
Le jeune chat a été secouru le lundi 15 avril à 13h30, après cinq jours d'attente. / © Document remis, Alain Schmitt

Lumo, un jeune chat de 4 ans a bien failli finir sa vie en haut d'un arbre. Coincé en haut à 15 mètres du sol depuis le jeudi 11 avril, il a été secouru ce lundi 15 avril par Mathieu Rugrraff, élagueur, dans un bois situé à proximité du cimetière d'Oberhausbergen (Bas-Rhin).

Par Vincent Ballester

Le chat a beau savoir (souvent) retomber sur ses pattes, celui-ci ne voulait plus redescendre de son arbre. Lumo, un chat noir de 4 ans a été récupéré ce lundi 15 avril 2019 dans un arbre du bois jouxtant le cimetière de Oberhausbergen (Bas-Rhin). L'arbre est situé derrière les rues Ofacker et du Loir. Il avait échappé à la vigilance de sa famille, domiciliée deux rues plus loin (rue de la Fouine), le jeudi 11 avril 2019, et était depuis coincé à 15 mètres du sol dans cet arbre. Chat alors.
 
Le voisinage s'est rapidement ému et alarmé de cette partie de chat perché jouant les prolongations, avant de contacter les autorités. La maire de la commune, Cécile Delattre, s'est retrouvée au centre de l'affaire. Appelée à la rescousse le samedi 13 avril, elle a pris contact avec la gendarmerie, laquelle s'est mise en relation avec le service départemental d'incendie et de secours (SDIS). Mais les pompiers ont dû refuser.

Si le SDIS dit aux gendarmes qu'ils ne peuvent rien faire, je ne vois pas comment moi je peux intervenir...
Cécile Delattre, maire d'Oberhausbergen -

 


Non pas qu'ils avaient d'autres chats à fouetter, mais l'échelle à disposition était trop petite, et la zone boisée autour de l'arbre du chat empêchait le déploiement du camion doté d'une échelle. C'est aussi la raison pour laquelle la mairie n'a pas pu déployer la nacelle qu'elle utilise d'ordinaire pour des travaux. Quant au sapeur pompier volontaire de la commune, il ne pouvait pas agir sans l'aval de sa hiérarchie. 
 

Finalement, la maire a eu vent de travaux d'élagage devant avoir lieu à proximité, et a contacté la propriétaire du chat acrobate en lui suggérant de faire appel à Mathieu Rugrraff (Mathieu Élagage). La propriétaire n'a pas souhaité répondre à nos questions. Mais le voisinage a rapporté qu'elle n'osait pas passer ce coup de fil, avant de finalement céder devant leurs demandes répétées et insistantes.

L'élagueur, assisté d'une partie du voisinage venue tendre une bâche sous l'arbre en cas de chute du chat, a donc permis de donner une fin heureuse à ce fait divers. En anglais, "la curiosité est un vilain défaut" se dit "curiosity kills the cat" ("la curiosité tue le chat"). Fort heureusement, il n'en fut rien avec ce chat un peu trop curieux.
 
Le chat s'était perché à 15 mètres du sol, ce qui représente la hauteur d'un immeuble de six étages. / © Document remis, Cécile Delattre
Le chat s'était perché à 15 mètres du sol, ce qui représente la hauteur d'un immeuble de six étages. / © Document remis, Cécile Delattre
Une partie du voisinage est venue prêter main forte à l’élagueur pour porter secours au chat. / © Document remis, Alain Schmitt
Une partie du voisinage est venue prêter main forte à l’élagueur pour porter secours au chat. / © Document remis, Alain Schmitt
Une fois secouru, le fieffé félin a été mis en sûreté. / © Document remis, Alain Schmitt
Une fois secouru, le fieffé félin a été mis en sûreté. / © Document remis, Alain Schmitt

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus