La police nationale recrute 17 cadets de la République pour l'Alsace en 2020

La police propose à des jeunes sans diplôme de devenir cadets de la République. Ce dispositif accessible par concours offre une formation d’un an pour devenir adjoint de sécurité et préparer le concours de gardien de la paix. En Alsace, le Bas-Rhin offre 10 places, le Haut-Rhin 7 places.
Le stand de la police nationale aux journées universitaires, le 30 janvier 2020.
Le stand de la police nationale aux journées universitaires, le 30 janvier 2020. © Claude Lepiouff / France Télévisions
Vous avez entre 18 et 30 ans, la nationalité française et un casier judiciaire vierge ? Sachez que même sans diplôme, vous pouvez vous inscrire au concours de cadet de la République, une première étape pour devenir policier.

Le recrutement se fait par département et sur concours. 450 postes sont à pourvoir au plan national en 2020. C’est le ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, qui a créé en 2004 le programme des cadets de la République pour promouvoir l’égalité des chances.

Le concours

Le commandant du service de recrutement à Metz, Jean-Philippe Bardé est chargé de présenter les métiers de la police et tente de susciter des vocations au parc des expositions de Strasbourg pour les journées universitaires ce jeudi 30 janvier 2020. Il est tout juste midi et des lycéens arrivent par grappes, par classes, dans le hall. L’armée a son stand juste en face de celui tenu par l’officier recruteur et attire beaucoup de jeunes. Le prestige de l’uniforme.

Le commandant Bardet est lui aussi en tenue, il décrit les différentes phases du concours de cadet : «En premier lieu les candidats passent une épreuve courte de commentaire d’une photographie d'une scène de police, une patrouille en milieu urbain par exemple. Viennent ensuite les tests psychotechniques et les épreuves sportives d’endurance cardio-respiratoire. L’examen oral est le plus important, il consiste en un entretien d’embauche afin d’évaluer les motivations. Les candidats sélectionnés passent une visite médicale complète avec aussi un dépistage aux stupéfiants.»

Formation d'adjoint de sécurité et préparation au concours de gardien de la paix

Comme il n’y a pas d’école de police en Alsace, les cadets du Haut-Rhin et du Bas-Rhin iront étudier à Montbéliard pendant une année scolaire à compter de septembre 2020. Logés et nourris en internat, ils percevront une allocation d’études de 569 euros. Les apprentis vont fréquenter le lycée professionnel, l'école de police et ils suivront des stages pratiques en service de police.

Les aspirants policiers vont s’adonner à une pratique sportive régulière, ils suivront une préparation aux épreuves écrites de gardien de la paix avec, en partenariat avec l’éducation nationale, des cours de mathématiques, de Français, de langues étrangères, d’histoire-géographie et de citoyenneté. Mais aussi comme nous l’explique le commandant de police : « Des cours de méthodologie policière, avec la résolution de cas pratiques en piochant dans un dossier documentaire composé d’articles de loi, d’article de presse et d’études.»

Des cas pratiques

Les lycéens entourent les deux policiers qui distribuent des plaquettes sur les concours et sélections dans la police nationale. Le commandant leur montre sur sa tablette un sujet du concours de gardien de la paix : l'épreuve aborde le cas d’une patrouille en ville. Deux policiers (le candidat est l'un d'eux) entendent et entrevoient un homme qui porte des coups à une femme derrière les volets à moitié clos d'une maison individuelle. Que faire ? Entrer dans le domicile ? Maîtriser l'homme ? L'interpeller ? Peut-on engager des poursuites pénales ? Quels sont les dispositifs pour lutter contre les violences conjugales ? Le candidat a la possibilité de consulter un dossier documentaire qui lui est fourni, il doit argumenter en faisant référence à la loi.

Après la formation à Montbéliard, les jeunes occuperont des postes d’adjoints de sécurité pendant une période de 3 ans renouvelable une fois et rémunérée 1271 euros nets par mois. Ils seront affectés dans le département qu’ils auront choisi lors de leurs inscriptions. Ils pourront se présenter alors au concours interne de gardien de la paix avec l'avantage de la connaissance pratique du métier. 

Les inscriptions

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 mars 2020. Les dossiers à remplir sont sur le site www.lapolicenatonalerecrute.fr et à renvoyer auprès de l’école de police rattachée au département de candidature. L’inscription est possible également en ligne.
A l'école de police de Montbéliard, les oraux du concours vont se dérouler mi-avril et les écrits début mai 2020.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité social économie