Cet article date de plus de 4 ans

René Bohler : une tombe, 27 épitaphes et toutes ses dents

Au cimetière communal de Goxwiller, une tombe ne passe pas inaperçue. Celle de René Bohler qui affiche pas moins de 27 épitaphes. Pourtant, l'homme est toujours bien vivant. C'est ce qui s'appelle anticiper.

L'histoire est pour le moins inédite.
Elle se passe dans le petit cimétière communal de Goxwiller.
Parmi les pierres tombales, une sort du lot incontestablement. Celle de René Bohler, littéralement recouverte de littérature.
Et le plus fou ... c'est que son ( futur) occupant est toujours bien vivant.
Mieux : en pleine forme.


Un mur d'épitaphes, glanées au fil des lectures par notre octogénaire érudit pendant plus de 20 ans.

Ainsi peut-on y lire du Conficius, du Nietzsche et même du Jean D'ormesson.
Pas de quoi s'ennuyer outre tombe.
Avec cette compilation, l'ancien retraité de l'Education Nationale donne là une leçon de littérature gravée dans le marbre.
Ainsi qu'une implacable leçon de vie ( ou de mort, c'est selon ).


Anticiper 


La mort , on en parle plus depuis le Moyen-Age ... et pourtant personne n'y échappe


Personne n'y échappe d'accord.
Mieux vaut donc en rire qu'en pleurer.


Car avec ses épitaphes, René Bohler, souhaite faire réfléchir ( les vivants ) sur ce qu'est la mort.
Et la mort René n'en a pas peur. Il est même plutôt serein. Il suffit simplement de s'y préparer un peu, voilà tout.
Enfin un peu beaucoup.
Il étudie depuis 10 ans la philosophie orientale et le bouddhisme, très versées sur la notion de l'au delà. Ca aide.

Avant qu'elle ne survienne, René Bohler n'exclut pas d'ajouter quelques épitaphes supplémentaires sur sa tombe où il reste encore un peu de place.


Quelques suggestions


Voici donc quelques épitaphes célèbres et qui font relativiser ( un peu ) le trépas.

  • Baron de Selles (1566-1649)
Dieu fit Selles,
Dieu défit Selles,
Et aux vers mit Selles.

  • Louis XV le Bien-Aimé (1710-1774) :
Ci-gît Louis, ce pauvre Roi,
On dit qu'il fut bon... mais à quoi ?

  • Alphonse Allais (1854 - 1905)
Ci-gît Allais - sans retour.

  • Arman. Armand Fernandez (1928-2005)
« Enfin seul ! ».

  • Groucho Marx (1890-1977)
Je vous l'avais bien dit que j'étais malade ! 

  • J. du Lorens, France
Ci-gît ma femme : ho! qu'elle est bien!
Pour son repos et pour le mien.

durée de la vidéo: 01 min 52
René Bohler, 82 ans et 27 épitaphes ©France 3 Alsace

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs société décès faits divers littérature culture