• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

La SPA de Strasbourg lance une collecte de fonds pour stériliser les chats errants

La SPA lance une collecte de fonds pour pouvoir stériliser 200 chats vagabonds en 2019. / © Maxppp/Jean-Marc Quinet
La SPA lance une collecte de fonds pour pouvoir stériliser 200 chats vagabonds en 2019. / © Maxppp/Jean-Marc Quinet

La SPA de Strasbourg lance une campagne de mécénat auprès des particuliers, des mairies et des entreprises. Son objectif : récolter 20.000 euros pour pouvoir stériliser des chats vagabonds. L'idée est de leur permettre de retrouver leur liberté, sans pour autant qu'ils se multiplient.

Par Astrid Servent

Savez-vous qu'en 4 ans, un couple de chats peut donner naissance à 20.000 petits? Un chiffre vertigineux. Même si un chaton, c'est adorable, 20.000 cela fait beaucoup.

La SPA de Strasbourg a décidé de se lancer dans un collecte de fonds afin de pouvoir stériliser les chats errants, appelés aussi chats libres. Si les bonnes âmes sont parfois là pour les nourrir, peu d'entre elles en revanche s'occupent de les stériliser. Et ils prolifèrent allègrement.

L'objectif affiché : stériliser 200 chats libres en 2019. Pour cela, la SPA de Strasbourg a besoin de collecter 20.000 euros.
 

S'ils sont libres, comment les attraper?


Les chats libres vivent souvent en colonies. Ils s'agglutinent à un endroit où ils trouvent refuge et, parfois, à manger. Ce sont des animaux souvent difficiles à approcher. Encore plus à attraper. Pour venir en aide aux particuliers qui souhaitent prêter main forte à la SPA dans son entreprise de stérilisation, l'association prête des cages-pièges
 
Des caisses-pièges sont mises à disposition pour les particuliers qui souhaitent attraper des chats vagabonds / © France 3 Alsace
Des caisses-pièges sont mises à disposition pour les particuliers qui souhaitent attraper des chats vagabonds / © France 3 Alsace


Il suffit d'y mettre un peu de nourriture pour les attirer.  Dès qu'il pénètre à l'intérieur de cette caisse-piège, la porte se referme et le chat ne peut plus sortir. Il suffit à ce moment là de l'apporter à la SPA. L'association compte bien sensibiliser la population à cette problématique lors des prochaines portes ouvertes le 1er et 2 juin 2019.
 

 

Un exemple à ne surtout pas suivre : Jérusalem

240 000 chats pour 900 000 habitants : des chiffres qui laissent sans voix. A Jérusalem, on compte 2.000 chats au kilomètre carré. Les employés municipaux et les habitants apportent au moins quinze chats par jour au centre vétérinaire municipal. Selon les experts, ces mesures sont insuffisantes pour stabiliser la population des chats de rue en plein essor dans la ville.

Il faudrait pouvoir 80% des chats en six mois pour pouvoir contrôler la reproduction. Selon les services vétérinaires de Jérusalem, il faudrait créer des dizaines de cliniques semblables au centre vétérinaire municipal pour stériliser un minium de 500 chats par jour. Le projet semble peu réaliste.

 

Sur le même sujet

Vincent Lambert : un appel aux dons pour aider sa femme, ses parents soutenus par la fondation Lejeune

Les + Lus