• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Strasbourg : une boutique exclusivement dédiée à Harry Potter ouvrira durant les vacances de Pâques

Artefacts décoratifs élégants et friandises (ici, des Chocogrenouilles) alternent sur les rayonnages. / © Document remis, Échoppe magique de Nancy
Artefacts décoratifs élégants et friandises (ici, des Chocogrenouilles) alternent sur les rayonnages. / © Document remis, Échoppe magique de Nancy

Une boutique Harry Potter va ouvrir à Strasbourg, dans le courant des vacances de Pâques 2019. Un jeu de piste permettra d'en découvrir l'adresse.

Par Vincent Ballester

Si l'on avait dit à J.K. Rowling, l'écrivaine d'Harry Potter, qu'elle contribuerait à l'économie française en écrivant sa saga littéraire, elle ne l'aurait sans doute pas cru. Et pourtant, c'est le cas: Strasbourg devrait être la septième ville en France à accueillir une boutique Harry Potter, comme l'indique la publication Facebook ci-dessous. Elle ouvrira d'ici les vacances de Pâques 2019. 
 
Avant elle, depuis 2017, les premières boutiques Harry Potter non éphémères ont ouvert à Versailles (Yvelines), Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), Limoges (Haute-Vienne), Niort (Deux-Sèvres), Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), et plus récemment à Nancy (Meurthe-et-Moselle). Avec, à chaque fois, un certain succès.
 
Comme pour la boutique de Nancy, un jeu de piste permettra aux légions de Potterheads (les fans d'Harry Potter) de découvrir l'adresse de cette nouvelle Échoppe magique de Strasbourg. Une adresse qui demeure pour l'instant secrète, tout comme la date précise d'ouverture. Des indices seront semés tels les cailloux du Petit Poucet jusqu'à Pâques. La publication Facebook suivante montre le premier indice donné pour découvrir la boutique de Nancy: il fait référence à la célèbre place Stanislas. Le premier indice strasbourgeois sera divulgué le samedi 2 mars 2019. Rien n'a filtré pour le moment.


 
Contacté par téléphone, l'homme qui est à l'initiative de cette ouverture révèle n'être autre que Maxime Michel, créateur et gérant de l'actuelle Échoppe magique de Nancy. Il n'en est donc pas à son coup d'essai, et promet "des surprises supplémentaires" pour son Échoppe strasbourgeoise.
 

Ça marche, une boutique Harry Potter?

"Si ça marche? On a été obligés de fermer la boutique en janvier car on n'avait plus aucun stock! L'ouverture a eu lieu le 1er décembre, à 10 heures, et dès 9 heures, il y avait la file. On a eu entre 1.000 et 1.500 visiteurs: il a fallu réguler l'entrée jusque 18 heures et il fallait attendre dans la file entre 30 et 40 minutes. Je m'attendais à avoir du monde, mais pas à un tel succès." 
 
Des peluches par dizaines, plein de mugs, et de jolis sacs attendent d'être achetés. / © Document remis, Échoppe magique de Nancy
Des peluches par dizaines, plein de mugs, et de jolis sacs attendent d'être achetés. / © Document remis, Échoppe magique de Nancy
 

Qu'est-ce qu'on y trouve?

"C'est un long travail de recherche pour trouver ce qu'on vend: il y a tellement de références! Il y a un roulement dans les stocks, et quand il n'y a plus quelque chose en vente, quelque chose d'autre apparaît. Tous les produits sont sous licence, il n'y a aucune contrefaçon. Le produit phare, ce sont les baguettes - il y a 72 modèles - et les écharpes aux couleurs des maisons." 
 
Des "animaux fantastiques" attendent à côté de robes de sorcellerie prêtes à l'emploi. / © Document remis, Échoppe magique de Nancy
Des "animaux fantastiques" attendent à côté de robes de sorcellerie prêtes à l'emploi. / © Document remis, Échoppe magique de Nancy

 

Pourquoi cet attrait pour Harry Potter?

"C'est la plus belle saga qui ait jamais existé! J'ai 22 ans, et c'est pile la tranche d'âge... J'avais 5 ans quand je l'ai découverte, c'est ma tante qui m'a emmené voir les films au cinéma. J'ai connu l'époque où on relisait les livres 10 fois en attendant la sortie du suivant. Et ça se retrouve dans la clientèle: il y a des enfants de 10 ans, des gens de mon âge, et des parents."
 
Sans oublier 72 références de baguettes magiques... / © Document remis, Échoppe magique de Nancy
Sans oublier 72 références de baguettes magiques... / © Document remis, Échoppe magique de Nancy
 

Pourquoi Strasbourg?

"J'ai fait mes études à Nancy, et Strasbourg, c'est ma ville de coeur. J'y allais les week-ends en famille quand j'étais petit. Comme je gère déjà l'Échoppe à Nancy, je vais engager une gérante à Strasbourg. Et je ne dis pas qu'il n'y aura pas de troisième boutique... c'est possible!"
 

A lire aussi

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus