École de magie alsacienne, chasse au trésor, marathon au ciné: Strasbourg fête les 20 ans d'Harry Potter en grande pompe

Il y a vingt ans, J.K. Rowling créait l’univers d’un petit sorcier à lunettes qui la rendrait riche et célèbre : Harry Potter. Le roman devenu culte sortait en France le 9 octobre 1998. De nombreux événements sont prévus à Strasbourg pour fêter cet anniversaire.
Les "Potterheads" (fans d'Harry Potter) ont constitué de sacrées bibliothèques et collections.
Les "Potterheads" (fans d'Harry Potter) ont constitué de sacrées bibliothèques et collections. © Sarah Paquin, France 3 Alsace
En cette fin d’année, Strasbourg va devenir la capitale de la sorcellerieHarry Potter est sorti sur les étagères des librairies françaises il y a 20 ans: c'était le 9 octobre 1998. De nombreuses initiatives strasbourgeoises ont vu le jour pour fêter cet anniversaire, que ce soit dans les médiathèques, les cinémas, ou encore en extérieur. On les a listées pour vous.
 

via GIPHY


Ouverture d'une école de magie alsacienne

L’une des initiatives les plus importantes est, ni plus ni moins, l’émergence d’un Poudlard (l’école de magie) alsacien (mais ce sera virtuel).  Lancée par l’association Kakemono, cette école de magie alsacienne sera baptisée Argentoratum, d’après le nom latin originel de Strasbourg. Sa localisation se trouverait du côté des sous-sols de la cathédrale… Fabrice Dunis, le président de l’association Kakemono, présente cet établissement ainsi: "Ce sera une école virtuelle. On y incarnera un personnage, dans des micro-aventures qui auront lieu toute l’année: ce sera comme dans un jeu de rôle."
 
Comme à Poudlard, on retrouverait les sept années d’études (c’est parti pour durer…), et la répartition en quatre maisons selon les traits d’esprit des élèves. Les élèves seront réparti(e)s entre les maisons: 
Le lancement de cette école de magie (qui n'a rien à voir avec le lycée des Pontonniers, même si Pokaa aime beaucoup le comparer à Poudlard) aura lieu le samedi 20 octobre. L'événement se tiendra entre 10 heures et 23 heures, et se déroulera en marge d’autres activités, notamment l’exposition d’une véritable Ford Anglia (la voiture volante de la famille Weasley). L’exposer coûte 2.000 euros, mais pour ce prix-là, elle a été équipée de gadgets à reconnaissance vocale: s’exclamer "Lumos !" permettra par exemple d’allumer les phares. Il y aura également un spectacle de magie, sans oublier de nombreux cours: potions, métamorphose, ou encore botanique. Sur les 600 places disponibles (elles coûtent 10 euros), 450 ont déjà été vendues. Fabrice Dunis déclare au sujet de ce programme chargé: "Harry Potter, c’est plutôt rentré dans la culture geek… et on est spécialistes en culture geek! On voulait donner la possibilité aux fans de rentrer dans la peau de leur personnage le temps d’une journée." 
 

Des animations à la médiathèque

Dès le samedi 13 octobre, la médiathèque du quartier Neudorf accueillera de 17 heures à 23 heures une soirée Harry Potter. À l’Eurométropole de Strasbourg, qui l’organise, on déclare: "Harry Potter est un événement littéraire qui a marqué de nombreux enfants et qui continue à émerveiller les plus jeunes qui le découvrent aujourd'hui. Il nous parait important que la lecture s'inscrive dans l'actualité." L’entrée est gratuite. Il est conseillé de venir costumé; une baguette pourra être fabriquée sur place. Parmi les animations: des cours de soins aux créatures magiques en réalité virtuelle, un concours de cosplay (une pratique déjà mise à l’honneur par Strasbourg), ou le concours des quatre maisons qui se déroulera sous forme de quizz.
 
Du côté de la librairie Kléber, rien de prévu. La librairie est détenue par la maison d'édition française Gallimard, la première au monde à avoir publié l'oeuvre hors du Royaume-Uni. J.K. Rowling l'avait d'ailleurs souligné dans le discours qu'elle a prononcé après avoir reçu la Légion d'honneur des mains de Nicolas Sarkozy, à l'Élysée, en 2009. L'événement annuel qu'organise la librairie, la Nuit Harry Potter, a lieu en février chaque année depuis 2016. Et il continue à attirer du monde, comme on l'explique au rayon jeunesse: "Les ventes ne baissent pas. C'est un phénomène exceptionnel. Une seconde génération de lecteurs est apparue: les enfants de ceux qui ont découvert Harry Potter en premier, il y a vingt ans."
 

Une chasse au trésor pleine de magie

Du côté du parc de l’Orangerie, l’association des Potterheads de Strasbourg, Sort Cogneur, organise une chasse au trésor le samedi 27 octobre, entre 13h30 et 17h30. Un événement présenté comme une "aventure dont vous êtes le héros (ou la héroïne)". Les 84 places, à 5 euros chacune, sont parties en moins de 48 heures. Il est recommandé d’emmener de bonnes chaussures, car les participant(e)s se mettront à la recherche de l’un des trophées de Quidditch dérobé dans la salle des récompenses de Poudlard. À défaut de pouvoir participer à ce jeu de rôle, les retardataires pourront toujours s’amuser à regarder les apprenties sorcières et apprentis sorciers cavaler au milieu des cigognes de l’Orangerie…
 

Des marathons cinématographiques

Les cinémas avaient fait le plein lors de la sortie des films Harry Potter, et ils n’auraient pas de raison de ne pas réitérer l’occasion: 

Du Quidditch, un sport de balai (pas) volant 

Le Quidditch, c’est le sport national du monde de la sorcellerie. Un mélange de balle au prisonnier, de rugby, et de handball qui se joue sur balai volant. Une équipe a vu le jour à Strasbourg, même si ses balais ne volent pas (pour l’instant du moins). Et cette équipe pourrait participer à la Coupe de France de Quidditch en fin d’année. En attendant la Coupe d’Europe, voire du monde?
 Depuis la rentrée, les Silver Strasbrooms (le jeu de mots est sympathique, broom signifie balai en anglais) se réunissent chaque dimanche dans le parc de l’Orangerie pour s’entraîner. Les séances d'entraînement ont lieu chaque dimanche, entre 14 heures et 17 heures. Toute personne âgée de plus de 16 ans, qu’elle soit sportive ou non, est la bienvenue, même si elle n’y connaît rien à Harry Potter. Les Silver Strasbrooms seront présent(e)s à la plupart des évènements cités ci-dessus.
 

via GIPHY

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
événements sorties et loisirs littérature culture livres cinéma jeunesse