• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Strasbourg : les buralistes mobilisés contre les paquets de cigarettes neutres et à 10 euros

L'action des buralistes samedi rue du 22 Novembre à Strasbourg / © Philippe Dezempte - France 3 Alsace
L'action des buralistes samedi rue du 22 Novembre à Strasbourg / © Philippe Dezempte - France 3 Alsace

Une trentaine de buralistes alsaciens ont manifesté leur colère samedi à Strasbourg pour protester contre la mise en place de paquets de cigarettes neutres et la hausse du prix du tabac prévus par le gouvernement en 2016.

Par Danièle Léonard

Ils ont mené une action dans un tabac du centre-ville dont ils ont remplacé les étals de vente par des centaines de paquets neutres factices, exigeant le retrait immédiat du projet de la ministre de la Santé Marisol Touraine, qui prévoit l'introduction de ces paquets à partir de mai 2016. Ils ont également réclamé un moratoire sur la hausse du prix du tabac.

Le paquet neutre prévoit un emballage standardisé, sans logo, avec des avertissements sanitaires (images et texte) sur 65% des faces avant et arrière. La marque sera limitée à une inscription discrète.

Les buralistes alsaciens dénoncent régulièrement la "concurrence déloyale" des buralistes allemands qui proposent des paquets de cigarettes en moyenne de un euro moins cher, et drainent une forte clientèle de frontaliers. 

"Buralistes en colère", "Marisol (Touraine) démission", ont scandé les manifestants venus avec des sifflets et des klaxons en plastique, pour dénoncer sur des pancartes les quelque "150 fermetures de buralistes" dans le département depuis dix ans, selon les chiffres du syndicat des buralistes
du Bas-Rhin qui représente quelque 300 commerces.

Une délégation devait passer la nuit de lundi à mardi devant la préfecture pour être reçue mardi matin dans le cadre d'une nouvelle journée nationale d'action de la profession.

En juillet, la commission des Affaires sociales du Sénat a supprimé le texte instaurant le paquet neutre à partir de mai 2016, mais la ministre de la Santé a indiqué que le projet serait de nouveau proposé au Sénat sous la forme d'un amendement.

La France compte environ 13 millions de fumeurs quotidiens et chaque année, le tabac est responsable de la mort prématurée de 73.000 personnes.

Buraliste en colère
Interview de : Patrice Soihier, président de la Chambre syndicale des débitants de tabac (67)
Dans le Haut-Rhin, les buralistes se rassembleront mardi à 14 h devant le Tabac 47, rue des Clefs à Colmar.





Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus