L'incroyable saisie de tabac des gendarmes des Ardennes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurent Vilain
L' incroyable saisie de tabac des gendarmes des Ardennes.
L' incroyable saisie de tabac des gendarmes des Ardennes. © Photo de la gendarmerie des Ardennes

Les gendarmes du peloton Motorisé de Rethel, dans les Ardennes, ne s'attendaient sans doute pas à cela. Jeudi 5 novembre lors d'un contrôle d'une camionnette, en provenance de Belgique, ils sont tombés sur une cargaison de 600 cartouches de cigarettes.

Sur la page de la gendarmerie des Ardennes, que l'on trouve via un célèbre réseau social, les commentaires de félicitations s'enchaînent. Il faut dire que cette "prise" a de quoi impressionner par sa quantité et par son contexte.

Le jeudi 5 novembre, les motards du peloton de Rethel effectuent un contrôle routier sur la route nationale qui mène à Reims quand une camionnette affole l'écran du radar des gendarmes, 155 sur un tronçon limité à 110 km/h.
 
Une fois le véhicule intercepté, les militaires procèdent aux contrôles d'usage. Dans un premier temps, les deux occupants sont incapables de fournir une attestation de déplacement obligatoire en cette période de confinement. Mais ce n'est pas tout racontent les gendarmes ardennais. Alors que le conducteur ouvre une porte arrière de la camionnette pour pourvoir présenter son permis, les motards rethélois aperçoivent dans un carton, des cartouches de cigarettes.

Plus de 100.000 cigarettes 

Une fois les deux hommes ramenés à la gendarmerie et placés en garde à vue, les gendarmes de Rethel  examinent le contenu du coffre pour finalement y saisir 600 cartouches de cigarettes pour un poids total de 168 kg et surtout d'une valeur à la revente de 62.400 euros. Une cargaison de tabac depuis partie en fumée, puisque totalement incinérée. 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.