Cet article date de plus de 3 ans

Teknival 2018 : le témoignage du maire d'une commune voisine

10 000 personnes présentes dimanche après-midi sur l'ancienne base militaire de l'Otan de Marigny (Marne), pour l'édition 2018 du Teknival, un festival de musique techno non autorisé qui doit durer quatre jours.
Le teknival à Marigny dans la Marne se poursuit. Plus de 10.000 teufeurs seraient actuellement sur le site de la rave party. Mais malgré la foule, la nuit s'est déroulée sans incidents majeurs, des personnes ont été évacuées vers un hôpital après un malaise à cause de l'absorption de drogues et des blessures légères, selon la préfecture.

Le maire de Gaye, un village voisin, a réagit à l'installation de ce 4ème Teknival sur le camp de Marigny, site classé Natura 2000.

Ecoutez la réaction du maire de Gaye :


Des "raveurs" s'étaient déjà installés à Marigny en 2001, 2003 et 2005. Le Teknival fête cette année ses 25 ans et se déroule à chaque édition dans un lieu différent, tenu secret jusqu'aux dernières heures. En 2017, le Teknival s'était tenu à Pernay, près de Tours.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société teknival culture musique