Cet article date de plus de 3 ans

Téléphonie mobile : deux zones blanches en moins en Alsace

Une antenne 3G a été inaugurée ce mercredi dans le Val de Villé. Les communes bas-rhinoises d'Albé et de Bernardvillé ne font donc plus partie des zones blanches, ces territoires où il est quasiment impossible d'avoir accès à la téléphonie mobile et à internet.
© MICHAEL ESDOURRUBAILH/MaxPPP
La Fédération Française des Télécoms a organisé ce mercredi après-midi l'inauguration de "deux pylônes multi-opérateurs d'accès à l'internet mobile" du "programme zones blanches", situés à Bernardvillé et Albé. En clair, les habitants de ces deux villages du Val de Villé bénéficient dorénavant d'une couverture 3G. Ils peuvent téléphoner, envoyer un SMS ou encore regarder une vidéo avec leur smartphone. 

Téléphonie mobile : deux zones blanches en moins dans le Bas-Rhin

L'Alsace compte encore une dizaine de "zones blanches" où il est difficile voire impossible d'utiliser son téléphone portable et de surfer sur internet. 

Au mois de janvier, l'État a conclu un accord avec les quatre opérateurs de téléphonie mobile en France (Bouygues Telecom, Orange, SFR, Free) pour éliminer les "zones blanches", renonçant à la manne que lui rapporte le renouvellement des licences d'exploitation des fréquences en contrepartie d'investissements massifs. Les opérateurs se sont engagés "à consentir plus de 3  milliards d'euros d'efforts financiers pour y arriver", chaque opérateur devant notamment fournir "5.000 installations supplémentaires" avait expliqué Julien Denormandie, le secrétaire d'État auprès du ministre de la Cohésion des territoires .

L'accord prévoit également un déploiement "massif" de la 4G, a affirmé M. Denormandie. "D'ici à 2020, plus de 10.000 communes qui sont aujourd'hui en 2G ou 3G passeront à la 4G", a-t-il assuré, se disant convaincu que les opérateurs tiendront leurs engagements.

La France est le 24e pays sur 28 au classement européen de la couverture 4G, avait précisé au mois de janvier Sébastien Soriano, président de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes  M. Soriano avait cité la réussite de la Suède, premier pays européen en couverture 4G, qui a fait le choix "d'octroyer des fréquences à des opérateurs avec des redevances raisonnables en échange d'obligations de couverture très forte".

L'Autorité de régulation des communications électroniques a créé une carte interactive qui présente la couverture mobile, voix, SMS et internet mobile des opérateurs.

Cliquez pour accéder à la carte interactive
© Capture d'écran de la carte interactive mise en ligne par l'Autorité de régulation des télécoms. (ARCEP / MONRESEAUMOBILE.FR)




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
téléphonie économie internet sorties et loisirs