Vélos relookés version tricot ou kelsch, bicyclettes insolites à tester: c'est Happy'cyclette à l’écomusée d’Alsace

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Munsch .

Deux journées pour découvrir des vélos d'autrefois, customisés en crochet ou en dentelles, mais aussi des vélos loufoques, sans oublier les derniers-nés des engins comme les monoroues ou gyropodes. A essayer ce samedi et dimanche à l'écomusée d'Alsace de Ungersheim dans le Haut-Rhin.



 

Roues d'hier et roues d'aujourd'hui

Fidel à son idée de conjuguer histoire et contemporanéité, l'Ecomusée d'Alsace propose deux jours de découverte du vélo et de ses congénères. Les ancêtres de notre petite reine et les engins les plus récents sont à l'honneur ce samedi et ce dimanche au coeur du village.





A vous de pédaler

Sur la place principale du musée, place des charpentiers, vous aurez le loisir de tester ces véhicules du passé comme le grand-bi, le tandem ou le triporteur.  Mais aussi, en attendant de savoir où ces nouveaux engins devront circuler, tous leurs descendants les plus actuels : hoverboards, gyropodes, skates, monoroues, trottinettes et autres rollers électriques qui ont envahi les trottoirs de nos villes et sont de nouvelles formes de mobilité. 



Bref, l'occasion rêvée d'essayer des modèles uniques ou de tester votre sens de l'équilibre sur des roues désaxées ou des vélos au cadre articulé. 







Le but de ce week-end thématique est aussi de promouvoir les métiers et les créations, en alliant la tradition artisanale à l’expression contemporaine. Démonstrations, expositions de travaux, partage d’expérience professionnelles sont ainsi au programme. Une belle équipe de charrons et de forgerons, salariés et bénévoles de l’Ecomusée, sera en activité pour procéder au cerclage annuel des roues en bois, notamment de roues de canon."  apprend-on dans la programmation du week-end.



 

Place aux artisans 

Dimanche, en plus des vélos insolites, les visiteurs auront droit à des démonstrations de confection de roue. Des artisans travailleront le fer et le bois sous vos yeux. Ils vont créer ou cercler des roues et notamment deux roues de canon.

 


Cette année, les roues de canon, fabriquées en frêne, iront au Mémorial du Linge, un site classé à la fois champ de bataille de la Première Guerre mondiale avec ses tranchées et ses ouvrages, et un musée avec ses armes, uniformes et documents. 



Mais il y a aura aussi une roue Hansel et Gretel  à découvrir ou celle d'une huilerie qui tournera toute la journée.





Pour les vrais férus de la petite reine, une piste cyclable Voie verte de la vallée de la Thur mène à l'écomusée d'Ungersheim. Une fois garés dans le garage à vélo du musée, les cyclistes bénéficient d'un prix d'entrée réduit (5 euros). Il leur suffira de montrer leur casque ou d'apporter la preuve qu'ils sont venus à vélo. (Un selfie avec son vélo sur le parking du musée peut faire l'affaire).

   
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité