• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Vendanges : À Savigny-sur-Ardres (Marne), on teste la récolte pied par pied

© Philippe Cocquempot - France 3 Champagne Ardenne
© Philippe Cocquempot - France 3 Champagne Ardenne

Pousser la sélection des raisins le plus loin possible, telle est l'ambition de la maison de Champagne Jeeper. Cette année, elle expérimente une nouvelle méthode de vendanges : trier les grappes en fonction du pied de vigne dont elles sont issues.

Par D.C. avec Johanna Albrecht

À Savigny-sur-Ardres, comme dans toute la Marne, les vendanges ont débuté il y a un peu plus d'une semaine. Mais sur certaines parcelles, quelque chose est différent : dans les vignes, les habituelles caisses de 50 kilogrammes de raisins ont disparu, remplacées par de petites cagettes. Cette année, la maison de Champagne Jeeper mène une expérience inattendue : récolter les grappes pied par pied.

Une cagette pour un pied : une fois les paniers au pressoir, ils sont pesés individuellement et regroupés selon leur poids. Le but : trier les raisins en fonction du rendement de chaque cèpe car il influence le goût. Moins il y a de raisins sur le pied, plus il peut être concentré en sucre et donc en alcool. Les possibilités d'assemblage sont donc démultipliées : "Les premiers résultats montrent que cela influence l'acidité et de sucrosité", explique la chef de cave.

Autre avantage : limiter l'incidence de la météo, chaque pied réagissant différemment aux intempéries et changements de température.

Pour goûter les premières bouteilles issues de cette expérience, il faudra attendre encore quatre ans.
 

Revoir notre reportage ce mercredi dans notre 12/13 :

Vendanges pied par pied à Savigny-sur-Ardres (Marne)


A lire aussi

Sur le même sujet

carré Patricia Kaas "Une fille de de l'Est"

Les + Lus