• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Vivre d'Ersatz pendant la guerre

Une carte de rationnement de vêtements
Une carte de rationnement de vêtements

Pendant toute la durée de la première Guerre mondiale, l'Alsace, comme le reste de l'Allemagne, subit le blocus des Alliés. Les habitants découvrent les cartes de rationnement et apprennent à vivre d'Ersatz en remplaçant des denrées par d'autres.

Par Anne de Chalendar

En cette fin d'été 1916, comme le reste du Reich, l'Alsace subit le blocus des Alliés. La pénurie fait désormais partie du quotidien des Alsaciens. Elle touche tous les domaines : l'alimentation, l'habillement, le chauffage ou encore l'éclairage.

Ersatz pour l'alimentation

Par ordonnance du Bundesrat, datée du 28 octobre 1915, le rationnement de la viande et des matières grasses s'opère selon un programme hebdomadaire de restrictions.
  • Lundi et jeudi : interdiction aux restaurateurs de servir des plats de viande et de mets préparés à la graisse ou au lard.
  • Mardi et vendredi : fermeture des boucheries-charcuteries, jours maigres pour tous.
  • Samedi : interdiction de vendre de la viande de porc.
Le pain est noir, on l'appelle "K" comme "Krieg" (guerre en allemand).
On boit de la bière brassée sans malt ni houblon.

Ersatz pour l'habillement

Les vêtements sont fabriqués dans des étoffes synthétiques, faites de papier mélangé à des fibres d'orties.
Les semelles des chaussures sont réalisées à partir de carton pressé.


Le comble de l'Ersatz

A l'été 1916, la boucherie chevaline de Mulhouse vend... du chien.

© Société d'Histoire de Kingersheim


Voir le reportage

14/18 Vivre d'Ersatz
L'Alsace, comme le reste de l'Allemagne, subit le blocus des Alliés. Les habitants découvrent les cartes de rationnement et apprennent à vivre d'Ersatz - France 3 Alsace - A. de Chalendar, J.Thiery, L.Grandadam
Remerciements :

Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus