Vos prévisions météo pour ce mercredi 25 novembre : frais le matin, plus doux en journée

Le Grand Est est dans un contexte anticyclonique d'automne, avec gelées et grisailles, mais pas partout. Une fois dissipées, le ciel est bien ensoleillé. Mais, comme traditionnellement, certaines grisailles plus capricieuses risquent de résister davantage et plus longtemps.
 
Brume d'automne
Brume d'automne © Pixabay
Voici les prévisions météo près de chez vous :

Alsace 

En début de matinée, nuages bas et brouillards sont denses en plaine du Rhin. Localement ils sont givrants en particulier sur la plaine du Haut-Rhinoise. Petit à petit, les grisailles se dissipent sur le Haut-Rhin, et le Bas-Rhin reste empêtré dans les nuages bas et autres grisailles. Le soleil réserve ses plus beaux rayons au Massif Vosgien partir de 450 m d'altitude. L’après-midi, le soleil gagne du terrain. Il reste toujours aussi généreux sur le relief. Il vient à bout de la grisaille sur le Haut Rhin. Sur la plaine nord de l'Alsace et autour de Strasbourg, la grisaille fait de la résistance et entretient un ciel gris et bas. Min : -2°/0°. Max : 6°/11°, selon l’ensoleillement.
Partiellement nuageux
Partiellement nuageux © FTV

Lorraine 

Au réveil la grisaille persiste près des frontières luxembourgeoises et allemandes avec quelques brouillards, localement givrants, sur les pays de Bitche et Sarrebourg. Puis, une nette amélioration se dessine par le sud, on pourra profiter d'un temps ensoleillé avec de belles éclaircies sur une bonne moitié sud du territoire. L’après-midi, cette tendance à l'amélioration se confirme et gagne les frontières nord, finissant par dissiper toute la grisaille cantonnée du Pays-Haut à celui de Bitche et un temps ensoleillé même si quelque peu voilé, se profile sur l'est de la région. Pour autant, le ciel se charge par l'ouest en cours d'après-midi et la couverture nuageuse vient jouer les trouble-fêtes et devient de plus en plus épaisse. Min : -1°/0°. Max : 9°/1°, on gagne 3 à 4° par rapport à la veille et on repasse au-dessus des normales de saison.
Belle évolution
Belle évolution © FTV

Champagne Ardenne 

En bordure d'une zone perturbée à l'Ouest, c'est essentiellement sa marge nuageuse qui nous impacte aujourd’hui. L'ambiance générale s'annonce mitigée et contrastée sous des nuages de moyenne et haute altitude plus ou moins nombreux et épais selon les endroits. L’après-midi, on conserve cette ambiance lumineuse, et, avec un peu de chance on pourra bénéficier de quelques trouées et d’une luminosité plus ou moins atténuée. Côté températures, un petit vent du sud limite le risque de gelées matinales. Min : -1°/1°. Max : 9°/12°, en petite hausse, ce qui nous situe encore bien au-dessus des normales de saison.
Ambiance mitigée
Ambiance mitigée © FTV
Aujourd’hui 25 novembre nous fêtons Catherine. Ce 25 novembre c’est la journée Internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Selon des données de l’Onu Femmes,  publiées fin septembre, le confinement a fait augmenter les plaintes ou appels aux autorités pour des violences domestiques de 30 % en France. Bon anniversaire si vous êtes né un 25 novembre comme : Gaspard Ulliel, acteur français, Harlem Désir, homme politique français et Arturo Pérez-Reverte, écrivain espagnol.
Ça s’est passé un 25 novembre :
1174 : Le sultan Saladin entre à Damas, capitale de la Syrie. Déjà maître de l'Égypte, il réunit les deux pays sous son autorité.
1885 : Les Anglais font la conquête de la Birmanie.
1936 : L’Allemagne nazie et l’Empire du Japon signent le pacte anti-Komintern, afin de contrer la IIIème Internationale communiste. Ils seront rejoints par l’Italie, puis la Hongrie et l’Espagne.
1944 : Les Alliés découvrent le camp du Struthof. Pour la toute première fois un camp de concentration nazi à 50 kilomètres de Strasbourg, dans les Vosges, au lieu-dit le Struthof. Actif depuis 1941 sous le nom de K-Natzweiler, le Struthof témoigne de l’organisation méthodique de la déportation des ennemis du Troisième Reich.
2018 : A Bruxelles, le Conseil européen extraordinaire signe l’accord de retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Ce qui va mal, ce n'est pas le monde, c'est notre manière de le regarder.

Henry Miller. Romancier américain. (1891 – 1980).

Très belle, très bonne, très douce journée. Prenez soin de vous, de vos proches en respectant les gestes barrière !
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prévisions météo météo