Vosges : les footballeurs de Portieux tombent le maillot pour un calendrier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Inès Pons-Teixeira

Pour le calendrier 2020 de leur équipe, les joueurs de football de 11e division de Portieux, dans les Vosges, se sont mis à totalement à nu. Une idée saugrenue qui a immédiatement fait le buzz.
 

Chaque année, les habitants de Portieux achètent le calendrier de leur club de football, le LSCP Football Club La Verrerie. Mais celui de l’année 2020 est bien différent des précédents.
 

Les "Presque" Dieux du Stade


Les clichés se sont enchaînés dans la bonne humeur. Durant toute une journée, une quinzaine de membres du club ont fait tomber le maillot. Ils se sont inspirés des Dieux du Stade, cette série de calendriers composés de photos montrant des célèbres sportifs au corps d’Apollon.
 

S’ils sont (un peu) moins musclés que le nageur Camille Lacourt ou le handballeur Nikola Karabatic, tous se sont pleinement dévoués à la réussite du shooting. En particulier le gardien du club, qui s’est même blessé à force d'un peu trop jouer le jeu.

On a du faire plusieurs prises pour la photo d’un coup franc, je devais plonger avec une main pour cacher mes parties intimes en tombant à chaque fois sur la même épaule – Florian Guillot, gardien de l'équipe de Portieux

Les joueurs ont bien fait d’oser le second degré car le succès est au rendez-vous. Une centaine de calendriers des "Presque" Dieux du Stade a été imprimée et totalement écoulée. Des ventes qui représentent tout de même un millier d'euros pour le petit club de onzième division française.
 
Vosges : les footballeurs de Portieux tombent le maillot pour un calendrier ©Théo Dorangeon, Inès Pons-Teixeira et Laurent Dulac

Ces drôles de calendriers seront prochainement réimprimés. Le plus dur reste maintenant de trouver une idée pour 2021.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité