Vosges: un mouton "éventré" après une possible attaque de loup

Une attaque de loup est suspectée à Kruth, dans le Haut-Rhin, où un exploitant a découvert l'un de ses moutons éventré, vendredi 3 mai. L’Office national de la chasse et de la faune sauvage mène des analyses pour déterminer l'origine de l'attaque.  

Un exploitant de Kruth a découvert l'un de ses moutons "éventré", vendredi 3 mai.
Un exploitant de Kruth a découvert l'un de ses moutons "éventré", vendredi 3 mai. © Richard Welker
Un exploitant de Kruth, village du Haut-Rhin situé dans le massif des Vosges, a découvert vendredi 3 mai l'un de ses moutons "éventré". "Je pense qu'il s'agit d'une attaque de loup, un agriculteur qui connaît bien le sujet me l'a certifié mais j'attends la confirmation officielle de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage", explique l'exploitant, Richard Welker.
 

Un enclos "bien clôturé"

Au total, cinq de ses moutons se trouvaient dans l'enclos pourtant "bien clôturé", un seul a été attaqué. "Je ne sais pas par où le loup a pu s'introduire dans l'enclos, il est sûrement passé sous la clôture", indique Richard Welker.

L'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), qui s'est rendu sur place, est chargé de mener une expertise et doit remettre ses résultats à la direction territoriale du Haut-Rhin, qui arbitrera sur l'origine de l'attaque. Les gendarmes et le maire se sont également rendus sur place. 
 

Présence régulière de loups 

D'après la cartographie de 2018 établie par le réseau loup-lynx de l'ONCFS, la présence du loup est régulière dans le massif des Vosges même s'ils sont moins présents que dans le sud-est de la France. Toutefois, ce n'est pas toujours simple de déterminer l'animal à l'origine de l'attaque et d'écarter les autres pistes, comme celle d'un chien errant de type chien-loup.
 
Cartographie de la présence du loup en France.
Cartographie de la présence du loup en France. © ONCFS

Dans ces cas-là, il est important pour les éleveurs de déterminer l'animal à l'origine de l'attaque puisque s'il s'agit d'un loup, l'exploitant peut prétendre à une indemnisation, selon la circulaire du 27 juillet 2011 relative à l’indemnisation des dommages causés par le loup aux troupeaux domestiques. Pour ce qui est de l'attaque à Kruth, la conclusion officielle devrait être donnée d'ici "deux semaines environ", indique Richard Welker.
 
L'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) mène des analyses pour confirmer qu'il s'agit bien d'une attaque de loup.
L'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) mène des analyses pour confirmer qu'il s'agit bien d'une attaque de loup. © Richard Welker
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux loup nature loup des vosges