Covid-19 : à Epinal, une grande campagne de tests avant les fêtes de fin d'année

Publié le Mis à jour le
Écrit par Michael Martin

La Ville d'Epinal (Vosges) et les autorités sanitaires organisent une vaste campagne de dépistage au covid-19 les 17, 18 et 19 décembre 2020, alors que le taux d'incidence dans le département est deux fois supérieur à la moyenne nationale.

A la veille des vacances de Noël, les habitants d'Epinal (Vosges) peuvent se faire tester au covid-19, dans le cadre d'une campagne de dépistage organisée par la municipalité, avec l'Agence régionale de santé, les services de l'Etat, du jeudi 17 décembre au samedi 19 décembre 2020. 
Parmi les volontaires venus ce vendredi matin au gymnase Luc Escande, dans le quartier de la Vierge, Lionel est là pour se rassurer avant d'aller voir ses proches pendant les vacances, ce qu'il avait déjà fait lors des congés de la Toussaint. "Durant les fêtes, je vais voir des personnes à risque. Je vais m'assurer que je n'ai pas le covid pour être plus sûr", explique-t-il.

Ne pas relâcher les gestes barrières

La majorité des personnes venues se faire tester sont négatives. Mais ce n'est pas une raison pour ne plus porter le masque ou se laver les mains. "Ce n'est pas parce que vous êtes négatifs aujourd'hui que vous n'attraperez pas le covid plus tard, rappelle Jérémy Villemin, pompier volontaire prenant part à l'opération. Ce qui est vrai à l'instant T ne l'est plus dans quelques heures ou quelques jours."


Le but de cette campagne est aussi de faire de la prévention. "Un test négatif n'est pas un blanc-seing pour ensuite se retrouver pendant les fêtes, prévient le maire (DVD) d'Epinal, Patrick Nardin. Pendant trois jours, nous sommes dans des quartiers prioritaires de la ville, auprès de populations qui ne seraient pas allés naturellement se faire dépister dans un laboratoire."

Ce qui est vrai à l'instant T ne l'est plus dans quelques heures ou quelques jours

Jérémy Villemin, pompier volontaire


Lors de la première journée dans le quartier du Champ du Pin, 300 tests antigéniques ont été effectués, indique le maire. Samedi 19 décembre, la campagne se poursuit sur deux sites : à la salle de spectacle au Plateau de la Justice, et à l'Espace Cours.

Situation critique dans les Vosges

Cette campagne de dépistage s'inscrit dans un contexte de rebond épidémique, particulièrement prégnant dans les Vosges. Mi-décembre, le taux d'incidence du covid-19 dans le département est le deuxième plus élevé en France, derrière les Ardennes (327).


Pour la semaine du 8 au 14 décembre 2020, le taux d'incidence s'élève à 283 cas positifs pour 100.000 habitants dans les Vosges, soit plus du double de la moyenne nationale (123). Alors que le département était relativement épargné pendant la deuxième vague, restant en-dessous du taux d'incidence national.

L'est de la France connait les plus hauts taux d'incidence du pays. Les quatre départements où le virus circule le plus sont dans le Grand Est : les Ardennes, les Vosges, la Meuse et la Haute-Marne.