Des vélos sur mesure made in Vosges

durée de la vidéo : 00h02mn00s
Avoir un vélo sur mesure, c'est possible. ©France Télévisions

Installé depuis un an à Epinal, un atelier conçoit et fabrique des vélos sur mesure. Une filière de niche en plein développement dans les Vosges.

En plein cœur d'Epinal, Yann Babelian et Noémie Mauguin ont installé leur atelier. Depuis un an, ils exercent leur spécialité : la fabrication de vélos sur mesure. Tout est fait main y compris le cadre. "On travaille à partir de simples tubes" explique Yann Babelian, qui se définit comme un artisan, "j'étais à un vélo par mois. Maintenant, nous travaillons à deux. L'objectif, c'est donc de doubler la production et d'arrondir à trente vélos par an. On s'est aussi équipé en machines pour y parvenir".

On nous reproche souvent d'être élitistes mais notre clientèle n'est pas exclusivement constituée de gens aisés

Yann Babélian, Fondateur de Khelonys

"Post-covid, ça a vraiment explosé" avoue le fondateur de Khelonys, "c'est vrai que le marché est plus calme en ce moment mais notre clientèle est différente. Les gens qui viennent nous voir savent ce qu'ils veulent et savent aussi qu'il faut attendre avant d'être livré. On nous reproche souvent d'être élitistes mais notre clientèle n'est pas exclusivement constituée de gens aisés. Pour notre clientèle, le vélo tient une place primordiale dans le quotidien".

Le vélo est fait main y compris le cadre et les roues. 60% des pièces sont d’origine française. Pour chaque vélo qui sort de l'atelier, il faut compter une cinquantaine d’heures de travail. "Quand on fabrique un vélo, nous, on se pose la question de comment on va pouvoir le réparer car nos clients doivent être autonomes dans leur réparation. C'est une grosse partie de notre clientèle, ce sont des gens qui font du voyage à vélo".

Réparer mais aussi adapter. Noémie peut équiper n’importe quel deux roues d’une batterie électrique. "Il faut juste voir s'il y a de la place et si les roues sont de bonne qualité, c'est possible".

Equipement sur mesure

De son côté, Céline Fritsch a plaqué son emploi d’ingénieur pour la couture. Installée depuis un an, elle crée des accessoires pour les vélos. "Là par exemple, je fabrique une sacoche qu'on va fixer dans le cadre du vélo. Chaque cadre a sa forme et ses inclinaisons, on ne trouve pas ce type de produit dans la grande distribution mais pas aussi bien adapté".

Les Vosges, terre de vélo ? À vérifier les 4 et 5 mai 2024 au Petit Champ de Mars à Épinal à l'occasion du salon Enjoy vélos.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité