Epinal : le centre médical Juno propose un dépistage personnalisé du cancer du sein

MammoRisk est un test de prédiction de risque du cancer du sein mise en place au centre Juno à Epinal / © David Bailly, France 3 Lorraine
MammoRisk est un test de prédiction de risque du cancer du sein mise en place au centre Juno à Epinal / © David Bailly, France 3 Lorraine

Le centre médical Juno d'Epinal (Vosges) propose depuis mardi 19 novembre un dépistage personnalisé du cancer du sein. La nouvelle technologie, MammoRisk, permet de mieux cibler les femmes qui ont davantage de risque de développer un cancer du sein.

Par Yves Quemener

Dans 90% des cas, le cancer du sein peut être guéri lorsqu'il est dépisté à temps. 
Alors la détection précoce est la meilleure chance de se prémunir contre cette maladie.

Le centre médical Juno d'Epinal (Vosges) propose depuis mardi 19 novembre 2019 un dépistage personnalisé avec le nouveau logiciel MammoRisk. 
 

Depistage sur mesure 

Cette nouvelle technologie offre une possibilité de diagnostiquer la maladie plus tôt. 
Une mammographie tous les deux ans de 50 à 74 ans a pour objectif de repérer les tumeurs le plus tôt possible.
Et régulièrement des nouvelles techniques sont à l'étude. Comme  le nouveau logiciel MammoRisk que le centre médical Juno d'Epinal expérimente depuis quelques semaines. "Mammorisk, c’est un test qui se base sur une analyse individuelle", explique le docteur Stéphane Cristinelli, Gynécologue-Obstétricien. "MammoRisk est un test intégrant les trois principaux risques du cancer du sein".
  • âge et antécédent
  • densité mammaire
  • test polygénétique par prélèvement salivaire
 

L'originalité du logiciel est d'introduire le facteur de densité mammaire.
Avec un autre intérêt : le pourcentage calculé est catégorisé, faible, intermédiaire ou élevé, représenté sur un graphique par rapport aux courbes de la population générale.
"Pour les femmes qui présentent des risques de développer une tumeur mammaire à partir de 40 ans, cela permet d'organiser une surveillance plus étroite", dit le docteur Stéphane Cristinelli.

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme. En 2018, près de 60.000 nouveaux cas ont été diagnostiqués en France. Cette maladie est encore responsable de 12.000 décès par an.
 

En France que représente le cancer du sein ?

Le dépistage organisé - une mammographie tous les deux ans de 50 à 74 ans - a pour objectif de repérer les tumeurs le plus tôt possible, quand elles restent faciles à traiter.
Cette pratique aurait réduit de 20 % la mortalité liée à ce type de cancer en France.
Régulièrement de nouvelles techniques sont à l'étude, comme la recherche d'ADN ou de cellules tumorales circulantes dans le sang, pour repérer les cancers débutants.
Dans 80 % des cas, les cancers du sein sont détectés chez des patientes de plus de 50 ans, et on estime qu’une femme sur huit y sera confrontée au cours de sa vie

Sur le même sujet

Les + Lus