• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Fermeture de la ligne TER Épinal/Saint-Dié-des-Vosges, bientôt des bus à la place des trains

Jusqu'à présent 5 trains reliaient Épinal à Saint-Dié-des-Vosges chaque jour / © Benoit de Buttler
Jusqu'à présent 5 trains reliaient Épinal à Saint-Dié-des-Vosges chaque jour / © Benoit de Buttler

Ce lundi 12 novembre, des agents de la S.N.C.F. sont allés à la rencontre des usagers de la ligne Épinal/Saint-Dié-des-Vosges qui fermera le 23 décembre prochain. Pour remplacer les trains, une quinzaine de bus va être mis en place pour relier les deux villes.

Par Cécile Boisson

En ces temps de hausse du prix des carburants, la suppression ou suspension des petites lignes ferroviaires passe mal dans les Vosges.
C'est ce qu'ont constaté les agents de la S.N.C.F. venus informer les usagers de la ligne Epinal/Saint-Dié-des-Vosges du nouveau dispositif qui sera mis en place à partir du 23 décembre prochain.

Aujourd'hui 5 trains, demain 15 bus

Jusqu'à présent cinq trains reliaient les deux cités vosgiennes chaque jour. 
Les bus qui s'y substitueront seront au nombre de quinze en incluant les petits trajets.

30 millions de travaux 

C'est l'entretien des rails sur cette ligne vétuste qui pose problème et qui a conduit à sa suspension pour une durée indéterminée.
Le coût des travaux est estimé à trente millions d'euros, un financement qui n'est envisagé ni par la S.N.C.F. ni par la région pour le moment.

Les usagers, parmi lesquels beaucoup de scolaires en ce lundi matin devront se contenter des bus et de trajets rallongés.

"Monsieur Macron avait fait une promesse aux vosgiens... Le jour où la réforme ferroviaire serait faite, d'investir dans la ligne Epinal/Saint-Dié...

On ne comprend pas à quel titre on nous démantèle une partie de cette ligne là,

qui rejoint la préfecture des vosges à la nouvelle capitale régionale du Grand Est."

C'est ce qu'explique Béatrix Létoffé membre de l'Association pour le développement de la Ligne Epinal-Saint-Dié interrogée ce matin par Benoît de Butler et Arnaud Salvini 

 

L'ADELE-S interpelle Emmanuel Macron
Interview de Béatrix Létoffé membre de l'association pour le développement de la ligne Épinal-Saint-Dié - France 3 Lorraine - Benoit de Buttler Arnaud Salvini


 

Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus