Gérardmer : un été record pour le tourisme dans les Vosges

Le bonheur est dans les Vosges cet été, avec une saison touristique exceptionnelle. Une fréquentation jamais égalée et en hausse de 15 à 20 %. Un vrai succès.  

Vosges : une belle saison touristique, malgré tout.
Vosges : une belle saison touristique, malgré tout. © Anne-Sophie Pierson pour France télévisions
C'est une des conséquences inattendue de la Covid-19 : la montagne tire son épingle du jeu et surtout le département des Vosges. Randonneur, vététistes, ils n’ont jamais été aussi nombreux. Une clientèle essentiellement régionale et frontalière. "On a fait pas mal de voyages à l’étranger et là, cette année, on s'est dit "il faut partir en France" puis on s'est dit "il faut partir dans les Vosges pour trouver des supers paysages"", dit une touriste.

Nous n’avions pas vraiment le choix
- Philippe Lang, Brasserie du Col de la Schlucht

Avec ses montagnes et ses grands espaces, les Vosges ont attiré beaucoup de monde pendant les vacances. Et même encore au mois de septembre. Ainsi, la montagne retrouve son attrait touristique en période de pandémie.
"Cette année, la destination est orientée à la hausse, avec une forte augmentation des nuitées", dit Philippe Lang, visiblement satisfait et gérant de la Brasserie du Col de la Schlucht.
Car après une perte de chiffre d’affaires d'environ 70 % au mois de juin, les restaurateurs du Col de la Schlucht se réjouissent de la situation. "Cela fait du bien de revoir du monde. On a très bien travaillé au mois de juillet", ajoute Philippe Lang. 

Les Vosges ont de nouveau la cote 

Cependant, il faut bien admettre que les stations ont amélioré et fait évoluer leurs offres. Plus de 95 % de remplissage au mois d’août pour les gîtes de France dans les Vosges. "On a fait un meilleur chiffre que l'année dernière, plus 10 % sur l’été. Et là au mois de septembre on est déjà très très bien parti. On est déjà au-delà de ce qu’on a fait l’année dernière", dit Valérie Bonnet responsable du service réservations chez Gîtes de France Vosges.
 

C'est vrai que la saison avait plus mal débuté avec une baisse de la fréquentation et une saison d'hiver écourtée par le confinement. Pas de voyages à l'étranger, ou si peu, mais une demande d'air pur, de nature et de grands espaces. 



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie coronavirus/covid-19 santé société vacances sorties et loisirs