La Néerlandaise Wiebes remporte l'étape 100% lorraine du Tour de France féminin à Saint-Dié-des-Vosges

Publié le

C'est Lorena Wiebes la Néerlandaise qui a remporté la 5e étape du tour de France féminin entre Bar-le-Duc et Saint-Dié des Vosges jeudi 28 juillet. Au terme de la plus longue étape de l'épreuve qui a traversé successivement la Meuse, la Meurthe-et-Moselle et les Vosges, Marianne Vos conserve son maillot jaune.

De la Meuse aux Vosges, c'était le programme qui attendait les coureuses du Tour de France féminin ce jeudi 28 juillet 2022. A Bar-le-Duc, deux heures avant le départ de cette 5e étape -la plus longue de l'épreuve avec 175,6 km- les spectateurs s'étaient déjà installés devant le podium où étaient présentées les équipes et à proximité de la ligne de départ.

Parmi ces spectateurs, des spécialistes comme Micheline Leider, la présidente du club cycliste de Thierville, qui ne pouvait pas manquer ce passage du tour féminin : "On est venus passer la journée. Il faut encourager les filles. On espère surtout avec des passages comme ça trouver enfin des filles dans nos clubs parce que ça fait des années que ça manque."

C'est bien qu'on donne aussi de la visibilité aux femmes. Il y a le foot qui prend de l'ampleur et c'est bien que le Tour de France donne de la force aux femmes.

Léa, spectatrice

Et puis il y a ceux qui avouent ne pas y connaître grand-chose mais qui viennent en famille comme Léa : "C'est bien qu'on donne aussi de la visibilité aux femmes. Il y a le foot qui prend de l'ampleur et c'est bien que le Tour de France donne de la force aux femmes".

Le départ donné à Bar-le-Duc

C'est peu avant midi que le peloton s'est élancé de Bar-le-Duc direction Saint-Dié-des-Vosges sous les acclamations du public. 

Une longue échappée

Une vingtaine de kilomètres après le départ, 4 coureuses s'échappent du peloton. Il y a là Victoire Berteau, Antri Christoforou, Anya Louw et Emily Newsom qui rapidement creusent un écart important autour de 3 minutes. C'est la première fois depuis le début du Tour de France féminin qu'une échappée prend autant d'avance. C'est la française Victoire Berteau de l'équipe Cofidis qui passe en tête des deux difficultés de la journée à savoir la côte de Pagny-la-Blanche-Côte au kilomètre 61 puis la côte de Gripport au kilomètre 105. Peu à peu, le peloton va accélérer pour tenter de revenir sur les 4 baroudeuses et à 50 kilomètres du terme de cette 5e étape l'écart se stabilise à 1 minute 50. Mais peu avant Moyemont dans les Vosges, une chute spectaculaire se produit à l'arrière du peloton projetant au sol une cinquantaine de coureuses. Dans le final de l'étape, Victoire Berteau et la Chypriote Christoforou placent alors une accélération dans le col du Haut-du-Bois mais à moins de trois kilomètres de l'arrivée, les deux coureuses de tête sont reprises par le peloton après une échappée de 110 kilomètres !

Victoire de Wiebes à Saint-Dié-des-Vosges

Sur la ligne d'arrivée à Saint-Dié-des-Vosges, c'est la Néerlandaise Lorena Wiebes qui emporte avec autorité le sprint du peloton. Au classement général, pas de changement. C'est toujours sa compatriote Marianne Vos de l'équipe Jumbo qui reste en jaune. Demain, la 6e étape emmènera le peloton de Saint-Dié-des-Vosges à Rosheim dans le Bas-Rhin. Une étape de 128 kilomètres au parcours beaucoup plus accidenté.