Neige et soleil au rendez-vous, vers des records de fréquentation dans les stations de ski des Vosges au mois de février

Publié le

Moral au beau fixe pour les professionnels de la montagne dans les Vosges avec de la neige tombée en abondance et le retour d'un franc soleil. Même si la première semaine des vacances de février n'affiche qu'un taux de remplissage de 30%, les trois autres semaines s'annoncent sous les meilleures auspices. Exemple dans la station de la Bresse.

A l'office de tourisme de la Bresse, on a un grand sourire en ce début des vacances scolaires de février 2023. Si les premiers touristes sont arrivés dans les Hautes-Vosges, le taux de réservation pour cette première semaine de congés de février n'excède pas 30% car la zone A -celle de Bordeaux et de Lyon- n'est traditionnellement pas une grande pourvoyeuse de vacanciers pour les Vosges en hiver.

On est très optimistes. Si la première semaine est calme, les deux semaines suivantes avec les vacances de la zone B, on est complets et puis pour début mars on a déjà un taux de réservation de plus de 70%.

Julie Grob, Directrice de l'office de tourisme de la Bresse

Mais les semaines suivantes en revanche s'annoncent d'ores-et-déjà fort prometteuses. "On est très optimistes parce que déjà, on a une semaine météo qui s'annonce formidable avec du soleil et des températures plus froides" explique Julie Grob, la directrice de l'Office de tourisme de la Bresse. "Cela veut donc dire qu'on va pouvoir garder la neige qui est tombée -on a encore eu de la neige fraiche hier-  Cette semaine, c'est la zone A qui est en vacances, ce n'est pas notre clientèle principale mais les deux semaines suivantes avec les vacances de la zone B, on est complets et puis pour début mars on a déjà un taux de réservation de plus de 70%."

Une clientèle française à 80% 

Dans les Vosges en hiver, les touristes français représentent 80% de la clientèle totale, en provenance de la région parisienne et du nord de la France. Quant aux 20% de visiteurs étrangers, une bonne proportion vient de Belgique comme Cyril et Xavier originaires d'Arlon. "On tourne, on fait toutes les stations" raconte Cyril. "On est venus ici parce que c'est là qu'il y a le plus de pistes ouvertes aujourd'hui et puis c'est plus facile de se garer ici. Ce n'est pas loin de chez nous. On part tôt le matin, on profite de la journée et on rentre le soir". Xavier ajoute: "On vient d'Arlon en Belgique. La station est bien, il y a pas mal de belles pistes. Nous, c'est la station qu'on préfère car c'est là qu'il y a le plus de possibilités."

Des cours de ski pris d'assaut

Cette semaine, malgré d'excellentes conditions de neige, il y a encore de la place pour prendre des cours de ski.

Je n'aurais jamais pensé au début de la saison -vu le pouvoir d'achat qui baisse- que les gens viennent aussi nombreux à la montagne chez nous pour se faire plaisir

Eric Flieller, directeur de l'ESF de la Bresse

Mais dès ce week-end, ce ne sera plus du tout pareil avec le début des vacances de la zone B qui comprend l'académie de Nancy-Metz et de Strasbourg. " Pour la semaine prochaine et pendant les deux semaines suivantes, on n'a jamais eu autant de personnes en cours collectifs à la journée" s'enthousiasme Eric Flieller directeur de l'ESF de la Bresse. "Ce sera un record avec 1.800 personnes par jour qui vont suivre des cours de ski avec des horaires étalés de 6h30 à 21h30. Je n'aurais jamais pensé au début de la saison -vu le pouvoir d'achat qui baisse- que les gens viennent aussi nombreux à la montagne chez nous pour se faire plaisir". Une parenthèse enchantée loin des soubresauts du climat social électrique qui agite le pays.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité