VIDEO. Les géographes face aux urgences, "faites des études de géographie, vous aurez certainement un métier"

durée de la vidéo : 00h07mn01s
{} ©France Télévisions

La 34ᵉ édition du Festival international de géographie s'est ouvert ce vendredi 29 septembre à Saint-Dié-des-Vosges, sur le thème des "urgences". L'occasion de découvrir le métier de géographe et ses enjeux, avec Thibaut Sardier, organisateur de l'évènement, géographe et journaliste.

Urgence climatique, sociale ou économique… Ces thèmes seront traités à partir de ce vendredi 29 septembre 2023 et jusqu'à dimanche, au Festival international de géographie à Saint-Dié-des-Vosges. Les géographes interviennent dans de nombreux domaines, mais leur métier n'est pas toujours bien connu du grand public. Pourtant, ils sont même devenus indispensables dans les décisions politiques. 

Les géographes sont complètement en prise avec les problématiques de notre monde contemporain : comment on se déplace, comment on consomme, où on part en vacances, en plus des enjeux géopolitiques évidemment. Ils ont une position clé dans le débat public

Thibaut Sardier, organisateur du Festival international de géographie

France 3 Lorraine

Le métier de géographe est donc à la croisée de plusieurs disciplines. "Pour étudier comment fonctionne un territoire, il faut un peu d’histoire du lieu, de la sociologie sur les populations en place et parfois de la géologie avec les forêts et l'étagement de la végétation. Ce sont toutes ces disciplines qui sont mobilisées pour produire une analyse géographique", poursuit Thibaut Sardier, sur le plateau de l'émission Le face à face.

Découvrez le métier de géographe en trois questions, avec Thibaut Sardier.

Où trouve-t-on des géographes aujourd’hui ?

Les géographes ne sont pas que des universitaires. Leurs analyses sur le territoire sont évidemment lues par les pouvoirs publics, les décideurs mais quand on fait des études de géographie, on peut se retrouver également dans la fonction publique territoriale. Être ingénieur territorial pour produire des analyses sur l’état de la forêt, l’état du réseau routier, l'évolution des infrastructures par exemple. Tout cela finit sur le bureau des maires ou des conseils régionaux et permet une meilleure compréhension du territoire.

Les géographes sont-ils écoutés ?

Ça dépend du contexte, mais avec la crise écologique, on remarque une attention de plus en plus grande au travail des géographes en réponse à toutes ces problématiques.

On travaille avec les images satellites, la télédétection qu’on peut intégrer à une carte pour guider les secours ou les ONG humanitaires. Ce sont des outils qui sont de plus en plus présents. Le géographe c’est aussi quelqu’un qui va faire des interviews sur le terrain, comprendre comment les populations vivent, leur rapport aux territoires, leur mobilité au quotidien. En croisant tous ces regards sur le même territoire, les géographes produisent leurs analyses. C'est un travail à la fois très technique et aussi très relationnel. Il y a beaucoup d’humains dans le travail géographique.

Géographe, est-ce un métier d’avenir ?

Nous avons, au Festival international de géographie, un salon géonumérique qui montre tout ce qu’on peut faire avec un ordinateur. Par exemple de la cartographie en ligne ou sur support pour les gens dans le métro. Faites des études de géographie, vous aurez certainement un métier à la fin. C’est un message que je délivre avec certitude.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité