Vosges : malgré la Covid-19 la saison d'hiver s'annonce plutôt bonne pour les stations de ski

Même sans les remontées mécaniques, fermées à cause du Covid-19, la météo et le beau temps ont attiré de nombreux vacanciers qui ont profité des Vosges. Le bilan de la saison s’annonce plutôt bon avec 85 % de fréquentation et d’occupation des hôtels et des gîtes. 

L’eau calme du lac de Gérardmer dimanche 7 mars.
L’eau calme du lac de Gérardmer dimanche 7 mars. © Philippe Drouot, France télévisions

Les remontées mécaniques sont restées fermées pendant toutes les vacances. A cause du Covid-19, les touristes se sont, pour une grand majorité d'entre eux, convertis aux raquettes et au ski de fond. Et dans les Vosges les stations sont restées ouvertes.

Un bilan correct malgré la crise sanitaire

"C'est quand même un bon bilan avec 85 % de fréquentation et d’occupation", dit le maire de Gérardmer Stessy Speissmann, dimanche 7 Mars 2021. "Même si c'est quand même légèrement moins que d’habitude. De nouveaux clients sont venus de Paris et d' Île-de-France et ils ne venaient pas les années précédentes". Et il ajoute : "Tout le monde a découvert les Vosges, mais économiquement c’est vrai que c’est un peu moins bon étant donné que les restaurants n’ont pas pu ouvrir".

Une bonne affluence dans les stations 

Tous les week-ends, de plus en plus d'adeptes se retrouvent sur les pistes des domaines nordiques. Une bonne occasion de découvrir le ski de fond pour des touristes qui ne viennent pas d'habitude, comme les parisiens. "C’est quand même différent des autres années car on a pas bénéficié de la clientèle belge par exemple. Mais bon les restaurants étaient fermés et on a fait de la vente à emporter qui a bien marché. Cela nous a permis de bien limiter la casse. On est quand même fermé depuis sept moi et ce n'est pas rien", raconte Frédéric Jacquot, directeur de l'Hôtel les Bains

 

 

 

 

Le domaine nordique de La Bresse-Lispach dans les Vosges.
Le domaine nordique de La Bresse-Lispach dans les Vosges. © Philippe Drouot, France télévisions

 

 

 

 

En quelques années, la montagne est devenue la seconde destination touristique préférée des Français, juste après la mer et loin devant la campagne. Cette année il est même devenu difficile de trouver une paire de skis de fond ou de raquettes. La saison a été sauvée malgré la crise. 

 

 

 

 

 

 

La station de Gérardmer affiche un taux de réservations supérieur à l’an dernier. Une surprise. Hôtels et chalets affichent presque complet.  "Au début du mois de février on était très pessimiste, avec des réservations catastrophiques. Mais dès la première semaine des vacances on a eu énormément de monde. Les gens sont venus mais ont réservé en dernière minute. Un ouf de soulagement car on s’en est vraiment bien tiré", dit Xavier Aubert, le propriétaire du restaurant la Clé des Champs.

La neige est au rendez-vous

La neige, abondante, pour la plus grande joie des touristes est tombée très tôt cette saison. Ainsi avec le froid de ces dernières semaines la plupart des pistes ont été ouvertes. Cependant, en raison de la pandémie et sans date d'ouverture à l’horizon les professionnels de la montagne restent dans l'attente et l’incertitude pour la saison d'été. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ski sport covid-19 santé société vacances sorties et loisirs neige météo économie social