• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Vosges : un seul abattoir est agréé pour l'Aïd El-Kébir

La fête de l'Aïd El-Kébir aura lieu du 11 au 14 août 2019 / © Valérie Odile - France 3 Lorraine
La fête de l'Aïd El-Kébir aura lieu du 11 au 14 août 2019 / © Valérie Odile - France 3 Lorraine

Pour la fête  musulmane de l'Aïd El-Kébir du 11 au 14 août prochain, l’abattage rituel des animaux ne peut être pratiqué que dans un abattoir agréé par le préfet. Dans le département des Vosges, l'abattoir est situé à côté de Mirecourt à Domvallier.  

Par T Jarvillet

Dans un communiqué du 5 août 2019, la préfecture des Vosges rappelle les règles à suivre pour l'abattage rituel des ovins et bovins à l’occasion de la fête musulmane de l’Aïd El-Kébir (ou "Aïd al Adha") qui aura lieu du 11 au 14 août prochain.

Le seul abattoir du département des Vosges à être habilité pour le sacrifice est l’abattoir "ELIVIA MIRECOURT" situé à Domvallier. Les animaux peuvent être amenés à l’abattoir le lundi 12 août entre 6h et 10h. Les carcasses et leurs abats seront restitués le même jour dès 16h00. Aucun abattoir ne sera ouvert dans le département le dimanche 11 août.

Les personnes qui souhaitent faire abattre un animal à cette occasion doivent prendre directement contact auprès de l’abattoir ELIVIA MIRECOURT à Domvallier : tél. 03 29 38 29 38 pour assurer une meilleure organisation en vérifiant la disponibilité de l’abatteur pour recevoir l’animal et le jour prévu de l’abattage.
 

N’ayez pas recours à l’abattage clandestin.

Il est rappelé que l’abattage des animaux ne peut être pratiqué que dans un abattoir agréé et qu’il n’y aura pas de marché aux bestiaux sur le site de l’abattoir. La Préfecture des Vosges insiste sur les risques sanitaires que présente la consommation de viandes issues de carcasses non inspectées par les agents des services vétérinaires de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP).

Il est interdit :
  • De mettre à disposition des locaux, terrains, installations, matériels et équipements pour abattre en dehors de sites agréés.
  • D’abattre des animaux hors d’un abattoir agréé.
  • De détenir des ovins pour une personne non déclarée à l’établissement départemental de l’élevage 
  • De transporter des ovins vivants, sauf par un transporteur autorisé
Les autorités rappellent que des contrôles seront réalisés sur l’ensemble du département des Vosges par les forces de police et de gendarmerie. Les contrevenants, qu’ils soient éleveurs, opérateurs, revendeurs ou consommateurs, s’exposent à des sanctions administratives (saisie des carcasses) ainsi qu’à des sanctions pénales.

 

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus