Gérardmer : plus de 40.000€ reversés à la fondation Notre-Dame par Garnier-Thiebaut, "on ne pouvait pas ne rien faire"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves Quemener
Les travaux de sécurisation de Notre-Dame de Paris sont achevés. Plus de 40.000€ serons reversés à la fondation Notre-Dame par une PME vosgienne, Garnier-Thiebaut.
Les travaux de sécurisation de Notre-Dame de Paris sont achevés. Plus de 40.000€ serons reversés à la fondation Notre-Dame par une PME vosgienne, Garnier-Thiebaut. © Lodoïs Gravel, France 3 Lorraine

C'est un formidable élan de générosité qui a suivi l'incendie de Notre-Dame en avril 2019. L'usine textile vosgienne Garnier-Thiebaut, mardi 30 novembre, va reverser plus 40.000 euros à la fondation Notre-Dame. Grâce à la vente des torchons "NOUS LA REBATIRONS !".

Le 15 avril 2019, comme tous les français, Paul-de-Montclos, PDG de Garnier-Thiebaut, apprend l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Bouleversé, ce soir là, dans sa voiture qui le ramène dans les Vosges, il estime "qu'on ne pouvait pas ne rien faire". 

"L’histoire est née quand la cathédrale a brûlé. Je revenais de Paris, j’étais en voiture et j’écoutais la radio. J’ai pris conscience du drame et le lendemain matin j’ai réuni tous mes collaborateurs en leur disant : "il faut qu’on fasse quelque chose", raconte Paul-de-Montclos.

Création du torchon Notre-Dame 

Rapidement, peu après le drame et l’incendie qui a ravagé la cathédrale, Paut-de-Montclos réuni tous les employés de Garnier-Thiebaut.

 

 

 

 

 

 

Une semaine plus tard était né le torchon "NOUS LA REBATIRONS !", fabriqué tout spécialement pour la circonstance. Une pièce unique. "Alors on a créé un torchon. En moins de huit jours. Il a passé toutes les étapes de la fabrication et une semaine après il était en vente un peu moins de quinze euros. C’est un exploit pour nous ! L’intégralité est reversée à la fondation. Ce qu’il faut retenir c’est que tout le monde dans l’entreprise a joué le jeu. Tout le monde était là le jour où il fallait. C’est vraiment un bel engagement collectif", dit Paul-de-Montclos.

Ainsi, Garnier-Thiebaut vend un premier tirage de 500 exemplaires, puis un deuxième de 1.000 exemplaires, un troisième de 1.200, et ainsi de suite... Deux ans et demi plus tard, mardi 30 novembre 2021, la PME vosgienne reverse 41.400€ à fondation Notre-Dame pour la rénovation de la cathédrale.

Une donation originale. J’ai réuni tous mes collaborateurs en leur disant "il faut qu’on fasse quelque chose". Tout le monde dans l’entreprise a joué le jeu. Tout le monde était là le jour où il fallait. C’est vraiment un bel engagement collectif

Paul-de-Montclos, PDG de Garnier-Thiebaut

 

Les travaux de sécurisation de Notre-Dame-de-Paris sont achevés. Ainsi, la seconde phase de restauration peut commencer. La cathédrale est désormais entièrement sécurisée et les premiers travaux devraient commencer dès cet hiver.

 

Le général Georgelin, chargé de la reconstruction, a confirmé une réouverture au 16 avril 2024.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.