Vosges : derniers travaux avant la réouverture, en avance, de la très touristique route des crêtes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cécile Boisson .

La route des crêtes est rendue à la circulation vendredi 22 avril au matin, avec huit jours d'avance. Comme chaque année, des travaux accompagnent la réouverture de cette route touristique de 88 kilomètres, qui traverse les hautes Vosges et offre de magnifiques panoramas.

C'est une habitude à chaque retour du printemps, la réouverture de la route des crêtes annonce les beaux jours à venir et les promesses de balades en montagne à travers les hautes Vosges avec des paysages à couper le souffle.

Cette année, la réouverture programmée ce vendredi 22 avril, a été facilitée par une fonte des neiges accélérée par une météo clémente avec des températures douces. 

Des travaux indispensables

Avant que les voitures et les motos ne s'aventurent sur cette route de 88 kilomètres, des travaux sont toujours nécessaires pour garantir la sécurité des usagers.

Au programme ces derniers jours pour les agents d'exploitation des routes du département des Vosges et leurs collègues d'Alsace: l'évacuation des branches d'arbres tombées sur la route, qu'on appelle chablis, l'évacuation des blocs de granit et bien sûr la pose d'une nouvelle signalisation, après plusieurs mois de fermeture hivernale et 39 jours de neige en montagne. Le balayage et le curage d'aqueduc était également prévu.

Une route touristique

Plus qu'une route, la route des crêtes fait partie du patrimoine régional. Construite pendant la Première Guerre mondiale dans un but militaire, afin d’assurer la logistique et la défense sur le front des Vosges, elle est aujourd'hui une ouverture sur le tourisme dans les hautes Vosges. Elle voit ainsi défiler à chaque nouvelle saison de plus en plus de touristes, en mal de nature.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité