Vosges : des stages de survie en milieu hostile pour toute la famille

Un week-end vraiment nature! / © Grégoire Alcalay
Un week-end vraiment nature! / © Grégoire Alcalay

A Saulxures-sur-Moselotte dans les Vosges, 3 copains ont monté leur entreprise de stage de survie. Et ça ne désemplit pas.
 

Par Anne-Laure Chery

Pour ceux qui trouvent que les fêtes de fin d'année sont un peu trop cocooning, voilà une solution...un peu extrême.
Ils ont passé tout le week-end en extérieur dans la forêt vosgienne, nuit comprise…et en plus dans la bonne humeur. 2 familles de 4 personnes, enfants inclus.
Le but de ces 2 jours de stage : apprendre à survivre dans la nature.
 

Feux et garrots


Ce week-end, il s’agissait du stage au niveau le plus facile : faire un feu, trouver de l’eau et la filtrer, réaliser un garrot en cas de blessure. Le B.A.BA de l'aventurier en herbe.
Les programmes vont des 2 jours tous publics "sur les traces de Robinson » au stage de survie intensif beaucoup plus rude, en passant par la demi-journée découverte dans les pas des animaux pour les écoles dès 5 ans.

Les fondateurs de l’entreprise France tactical gear, basée à La bresse, sont 3 amis, anciens expert en sécurité, infirmier en SAMU et militaire dans les forces spéciales, qui se sont reconvertis.

Roger Small, instructeur, explique:

La survie c'est dans l'air du temps, peut-être à cause des émissions de télévision ou d'aventuriers comme Mike Horn. Beaucoup de gens veulent aussi connaitre leurs limites.


 
Leçon numéro un: faire du feu. / © Grégoire Alcalay
Leçon numéro un: faire du feu. / © Grégoire Alcalay
 

Des motivations diverses


Parmi les participants, les motivations sont diverses : simple curiosité, envie d’adrénaline, menace des attentats qui plane sur les esprits ou simple alternative à des vacances sans neige.
Hélène est venue avec ses enfants:

On a des militaires dans la famille, c'est l'occasion de leur faire comprendre ce qu'ils vivent. A très petite échelle évidemment. 

Sur le même sujet

Les + Lus