• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Mobilisation contre la fermeture de la maternité de Remiremont

Maternité de Remiremont : la résistance
Près de 300 personnes se sont rassemblés jeudi 9 mars 2017 à Remiremont (Vosges) à l’occasion de la tenue d’un nouveau conseil de surveillance des hôpitaux qui devait examiner l’avenir des sites d’Epinal et Remiremont. La réunion a finalement été annulée. Manifestants et élus du secteur ont manifesté leur opposition à ce projet de restructuration. - France 3 Lorraine - Thierry Pernin et Manon Bazerque

Environ 300 personnes se sont mobilisées pour défendre la maternité menacée de fermeture. Au milieu de la foule des élus dont le maire de Remiremont, Jean Hingray. Le conseil de surveillance des hôpitaux d'Epinal et de Remiremont qui devait se réunir le jeudi 9 mars 2017 a été annulé.

Par Yves Quemener

Ce jeudi 9 mars 2017, la mobilisation continue pour éviter la fermeture de la maternité de Remiremont. Environ 300 personnes, dont des élus locaux, se sont rassemblés pour manifester devant la résidence romarimontaine Léon-Werth. Elle pourrait fermer prochainement.

L'agence régionale de santé  préconise en effet un rapprochement avec l'hôpital d'Epinal. Une décision qui inquiète les habitants du département. Une page Facebook contre la fermeture de la maternité a été créée et compte plus de 5000 soutiens.

La maternité publique de Remiremont reste la première des Vosges avec plus d'une trentaine de lits et près de 700 accouchements en 2016.

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus