Wesserling : la renaissance du berceau du textile alsacien

Les férus d'Histoire ont pu franchir son enceinte dimanche dernier. Une première, à l'occasion de la 11e fête du patrimoine industrielle, pour ce lieu vieux de trois siècles. Le château, qui surplombe le parc de Wesserling, attend d'être réhabilité depuis 30 ans. 

D'extérieur, l'édifice ne paie pas de mine.
Aujourd'hui en ruines, il regorge pourtant d'histoires... marqué par l'Histoire, avec un grand H. Car ce lieu haut-rhinois a traversé trois siècles. Relais de chasse, site industriel, lieu de repli militaire : le château du parc de Wesserling, témoin de la grandeur alsacienne.
 

  • 1699 

Le château du Parc de Wesserling, dont les origines remontent au XVIIe siècle, fait office de relais de chasse. A l'époque, le prince-abbé de Murbach, Philippe Eberhardt von Loewenstein, gère le pavillon niché au cœur de la vallée de Saint-Amarin.
 

  • 1757

Alors que la période marque la fin des mines d'argent, le château est vendu à un collecteur d'impôt.
Il devient une manufacture d'impression sur étoffe cinq ans plus tard, activité qui perpétuera sa place dans l'Histoire alsacienne. Voie de communication, situé à proximité de la Thur : le lieu possède tous les atouts qui en feront le berceau du textile dans la région.

  • 1786

Dix ans après un incendie qui ravage les ateliers, six ans après sa reconstruction, la fabrique est promue manufacture royale par Louis XVI.
Un millier d'ouvriers
travaillent désormais au service de l'entreprise de textile. Et la manufacture peut se targuer d'une renommée au-delà des frontières régionales. Au fil des siècles, Wesserling s'agrandit et devient un lieu de vie pour les manufacturiers. Les techniques évoluent, l'équipement des ateliers aussi. L'expansion de son activité continue. Wesserling s'inscrit durablement dans le patrimoine alsacien. 
 

  • Première guerre mondiale 

La Grande guerre, nouveau chapitre de l'Histoire du château. En 1915, l'état-major du général Serret vient occuper sa partie centrale.  

La crise des années 30 confirme les difficultés auxquelles doit faire face la manufacture. En 1931, la société Gros-Roman dépose le bilan. Marcel Boussac prend la suite. 
 

  • Deuxième guerre mondiale 

Le château du parc de Wesserling à nouveau plongé dans la guerre en 1939 lorsqu'il devient un centre de convalescence pour les bataillons SS


  • 1986 

Le château est cédé au Conseil départemental du Haut-Rhin. S'en suivent 30 années d'abandon pour l'édifice de 800m², en attente d'une réhabilitation.

En 1998, il est inscrit à l'inventaire des monuments historiques. En 2003, la Compagnie de Développement Textile (ex-Boussac) qui emploie encore 130 personnes à Wesserling est mise en liquidation judiciaire. 

Après rénovation, cet ancien haut lieu du textile devrait faire office de centre d'accueil du parc de Wesserling. 


La journée du patrimoine industriel. Un reportage de David Meneu, Yves Ledig & Caroline Singer. Interview : Jocya Wolfer, guide au Parc de Wesserling ; Lisa Renard, responsable des expositions au Parc de Wesserling



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité