LOSC : le départ de Landreau continue à faire réagir le vestiaire lillois

Ce mardi, à l'issue de Lille-Toulouse, c'est Florent Balmont qui a tenu à exprimer son malaise après le départ de l'ex-gardien du LOSC. "Ça m'a fait chier", dit-il.

Florent Balmont, à l'issue du match Lille / Toulouse, ce mardi soir.
Florent Balmont, à l'issue du match Lille / Toulouse, ce mardi soir.
« Le départ de Mickaël Landreau m’a fait chier ! Quand un tel joueur s’en va, c’est toujours dommageable. Comme avec tous les autres anciens, nous étions proches. Malheureusement, depuis quelques années, les éléments qui nous ont quittés possédaient une bonne mentalité. Nous avons digéré car nous sommes pros. Cela fait partie des aléas du métier et nous avons su réagir. Mais il fallait le noter ! ». Florent Balmont tenait à prendre la parole, à dire ce qu'il avait sur le coeur. Il a profité du point-presse d'après match ce mardi soir pour dire haut et fort qu'il n'était pas en phase avec son club sur "l'affaire Landreau". Une prise de parole qui prouve une nouvelle fois qu'il y a bien eu un malaise dans le vestiaire lillois suite au départ du gardien de but.

##fr3r_https_disabled##
Balmont
Florent Balmont fait aussi sans doute écho à la réaction d'un ancien parti il y a peu, Ludovic Obraniak : "Je suis un peu déçu de la manière dont partent les joueurs qui ont eu de l’influence pour ce club. Je pense à Tafforeau, à Malicki, des gens qui sont partis alors qu’ils ont fait plusieurs années au club."


Debuchy, Béria et Mavuba avaient déjà réagi


La réaction de Florent Balmont est la plus "directe", la plus critique à ce jour. Mathieu Debuchy, autre ancien, avait également déclaré il y a quelques jours :  "Nous avons vécu de bons moments avec Mickaël Landreau. Cela fait quelque chose de le voir partir. Nous nous sommes côtoyés pendant de nombreuses saisons." Franck Béria avait aussi déclaré : "Ce n’est pas anodin. Quand on crée des affinités et qu’on vit des choses, ça marque quand même. Après, il y a l’engagement envers le club, le plaisir de jouer. Je suis touché par son départ, mais on se reverra en dehors du terrain".

Rio Mavuba, dont l'Equipe disait qu'il n'était plus en bons termes avec Landreau avait été plus nuancé ce week-end : "C’était une semaine spéciale, évidemment. Si on a été perturbés ? Forcément. Ça touche quand même les mecs de l’effectif. Chacun réagit comme il veut et il faut le respecter. Ce n’est pas un moment anodin de notre saison. Il faut respecter la décision des deux parties." Une façon de ne pas prendre parti entre le joueur et le club, dont il est capitaine. 

Aurélien Chedjou​, enfin, a pris lui aussi la parole sur mercredi dans l'émission "Luis Attaque" sur RMC. "Le cas Landreau ? Je ne le maitrise pas. Je ne connais ni les tenants ni les aboutissants. Le président s’est expliqué avec lui. Je ne veux pas entrer dans la polémique. Chacun a son point de vue mais le plus important reste le club et ses résultats. Que Micka se soit embrouillé avec les dirigeants, c’est son histoire. Ça peut arriver à n’importe qui dans le vestiaire. Je défends le compétiteur. C’est un super joueur qu’on a perdu. Ça faisait longtemps qu’il était là, c’est un bon coéquipier qu’on perd. Après la personne… Je ne peux pas en dire plus. J’étais proche de lui certes mais ce qui s’est passé ne le regarde que lui et le club."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc football