Les classiques, les Flandriennes et la préparation à Paris-Roubaix

Ronde Van Vlaanderen, le Tour des Flandres, ici le podium en 2012 avec la victoire du Belge Tom Boonen. Ce dimanche 31 mars 2013, c'est la 100e édition du Tour des Flandres. / © France TV
Ronde Van Vlaanderen, le Tour des Flandres, ici le podium en 2012 avec la victoire du Belge Tom Boonen. Ce dimanche 31 mars 2013, c'est la 100e édition du Tour des Flandres. / © France TV

Repères : Qu'est-ce qu'une classique ? Une Flandrienne ? Quel est le parcours type des courses de préparation à Paris-Roubaix ? Plongée dans le calendrier cycliste international... 

Par Emmanuel Pall

Les classiques sont des courses d'un jour qui se distinguent des courses à étapes. Un certain type de coureur les font : il est normal qu'on n'ait jamais vu ou que l'on ne voit jamais un Richard Virenque ou un Cadel Evans sur une classique puisqu'ils sont des spécialistes de courses à étapes (1).

Il existe cinq classiques majeures : Milan - San Remo - le Tour des Flandres - Paris-Roubaix - Liège-Bastogne-Liège et le Tour de Lombardie. 

Chacune d'entre-elles à son petit nom et le Paris-Roubaix est par exemple surnommé la Reine des Classiques, en raison de son histoire, son caractère très prisé, envié par chacun des coureurs des classiques. 

Parmi les classiques, il y a aussi d'autres courses moins célèbres, situées en Belgique, aux Pays-Bas et en France qu'on appelle les classiques Flandriennes. 

Le circuit Het Nieuwsblad est ainsi la première de l'année cycliste. Elle a eu lieu le 23 février 2013. C'est la première grande épreuve de la saison. En Belgique on a coutume de dire que celui qui la gagne a sauvé sa saison.

Kuurne-Bruxelles-Kuurne vient ensuite (24 février). Une belle course importante également, une Flandrienne qui part et revient à Kuurne près de Courtrai, dans les Flandres Belges.

Vient ensuite Milan San Remo (17 mars). C'est le même peloton qui participe à cette course, celui des spécialistes des classiques.

On entre ensuite dans le vif du sujet flandrien. Et cela s'enchaîne plus rapidement avec, dans l'ordre :

  • 20 mars, A travers les Flandres (entre Courtrai et Waregem)
  • 22 mars, le Grand Prix E3 à Harelbeke
  • 24 mars Gand-Wevelgem (une semi-classique)
  • 26,27,28 mars, les trois jours de la Panne
  • 31 mars, le Tour des Flandres (une classique réputée, "à gagner" pour les coureurs)
Puis le dimanche d'après a lieu le Paris-Roubaix, cette année le 7 avril. 

(1) Précision : il existe également les classiques Ardennaises comme Liège-Bastogne-Liège ou la Flèche Wallonne. D'un jour également elles sont équivalentes à une étape de semi-montagne du Tour de France. Les qualités demandées aux coureurs sont les mêmes que pour les courses à étapes. Cadel Evans a donc déjà participé à ces épreuves et a déjà remporté la Flèche Wallonne.  

Sur le même sujet

Les + Lus